5 visiteur(s) connectés.    6391503 articles vu                   

Marcel MENA nous a quitté mettant un terme à une vie bien remplie.
Il est décédé 4 jours après Jacqueline son épouse.

 

C'est avec une infinie tristesse que les Montchaninois et particulièrement le monde des anciens combattants ont appris le décès samedi 6 février de Monsieur Marcel MENA.

Il avait eu 94 ans le 19 janvier dernier.

Marcel n'a survécu que quelques jours au décès de Jacqueline son épouse partie elle le 2 février à l'âge de 92 ans.. On ne les voyait quasiment jamais l'un sans l'autre, notamment lors des cérémonies patriotiques auxquelles ils se faisaient un devoir de participer.

Il faut préciser, qu'entre le défunt et la choses militaire, ce furent de longues années de jeunesse que Marcel consacra à son pays. Et cela commença très tôt !

Originaire d'ALSACE, la famille MENA fut confrontée à l'occupation allemande pour qui, cette région frontalière était une partie intégrante de l'Allemagne. Né en 1927, Marcel avait donc une douzaine d'années. L'occupant « offrant » à cette époque et à ceux qui le voulaient la possibilité de rejoindre la zône libre, sa maman n'hésita pas une minute et c'est ainsi que la famille se retrouva dans la région de BEZIERS avant que l'adolescent ne rejoigne un peu plus tard un camp de jeunesse en Lozère.

De là, après son engagement dans l'armée, s'en suivi sinon un tour du monde, mais tout de même un long périple de 36 mois en Indochine avec aussi, divers points de chute en orient , Ceylan, Djibouti et bien sur Saïgon.

Tel Joe DASSIN dans sa chanson « les petits pains au chocolat », Marcel MENA se maria en 1952 avec Jacqueline qu'il avait rencontré à PARIS. Ils s'étaient connus parce que sa future épouse était serveuse à la boulangerie où chaque jour il allait acheter sa baguette. Et c'est en Normandie que par la suite fut célébré le mariage.

Peu après les époux MENA embarquèrent cette fois direction l'Afrique, mais Jacqueline regagnat la FRANCE prématurément ne pouvant supporter le climat.

L'uniforme mis au placard et de retour au pays, Marcel MENA se mit en quête d'un emploi, et c'est comme cela qu'il commença une carrière d'éclusier, son premier poste le faisant rejoindre l'écluse numéto 2 à SAINT JULIEN SUR DHEUNE ( face au chemin de Montaubry). Par la suite, il rejoignit l'écluse du pont des morands et c'est là qu'il termina sa carrière. Parallèlement, il se consacra à des relevés météorologiques en liaison et pour MétéoFrance.

Marcel MENA a été très actif sans le milieu patriotique local, comme trésorier de l'Union Fédérale puis ensuite comme simple membre, très assidu aux réunions du mercredi Il fut également le porte drapeau de cette association combattante en alternance avec Roger LARDY son ami lui aussi décédé.

Si, lors des cérémonies patriotiques, Marcel MENA n'arborait que quelques médailles, il aurait pu en agrafer une bonne trentaine dont la croix du combattant volontaire en Indochine et une bien plus rare, celle de vétéran du Roi Albert Premier de BELGIQUE. On peut y ajouter quelques distinctions et médaille de MétéoFrance et la médaille d'honneur de la ville de MONTCHANIN.

Marcel MENA a donc eu une vie bien remplie. Toujours joviale et d'humeur joyeuse il laissera un grand vide dans la commune comme à la Résidence FARASTIER, où le couple a séjourné durant quelques années. Ils seront une dernière fois réunis mardi prochain puisque leurs obsèques auront lieu conjointement à 14 heures en l'église de MONTCHANIN suivit de la crémation à 16 heures au CREUSOT.

cminfos tient à présenter à la famille des défunts ses sincères condoléances.

Photo d'archive année 2009





                 Conception & Design : Desilog ©