6 visiteur(s) connectés.    6290240 articles vu                   

Ce week-end les bons petits plats du


 

Faute de pouvoir actuellement et qui le sait peut-être pour encore plusieurs semaines exercer leurs activités traditionnelles, les lieux publics que sont les bars et restaurants parfois innovent, certes pour des raisons économiques, mais également pour maintenir le lien social avec leur clientèle.

A MONTCHANIN , le MONTCHANIN -BAR est l'un de ceux-ci. Habituellement, chaque second dimanche du mois, les « gourmands » se réjouissent de pourvoir profiter « des puces » pour s'installer autour d'une table afin d'y savourer les spécialités du chef et particulièrement les plats du jour, renouvelés d'une édition à l'autre. Mais çà, c'était avant ….. avant l'obligation du second confinement qui affecte chacun d'entre nous.

Le « MONT'CH » s'est donc tourné vers la formule du « prêt à emporter » mise en œuvre désormais chaque week-end en proposant un échantillonnage de plats, classique ou peu usités.

Ainsi, après la paella servie la semaine passée et qui venant d' ESPAGNE est désormais bien connue

dans l'hexagone, ce sera en cette fin de semaine, une carte articulée entre deux légumes, la courge et la choucroute.

La courge ! La cucurbitacée n'avait aucun secret pour nos grand-mères, mais à notre époque est ignorée du plus grand nombre. Probablement du au fait qu'il faut un réel talent culinaire pour tirer la quintessence de la citrouille dans les assiettes. CARLOS la propose cette semaine en deux versions, en soupe et en dessert.

Ce seront également deux versions de choucroute qui seront « mitonnées » dans les cuisines du « Mont'ch ». Deux versions ? Et bien oui ! Celle que tout le monde connaît, la bonne vieille choucroute alsacienne avec la poitrine fumée ou non, les saucisses ayant subi le même traitement ainsi que la palette. Et puis, il y a une seconde version, moins connue mais toute aussi délicieuse, la choucroute de la mer, avec le poisson ou les coquillages remplaçant le « cochon ». Point commun entre ces deux versions, la possibilité de cuire le chou avec des poissons fumés, haddocks ou autres....

Quelque soit le « coup de patte » du chef qui la confectionne, la choucroute de la mer n'a rien à envier à sa grande sœur et la carte du « resto » du bois bretoux fait déjà saliver...

Afin d'être en mesure d'assurer samedi at dimanche vos repas sans avoir à trop vous fatiguer

le bon plan est d'appeler au 06 .81.04.11.92

afin de passer commande et de vous laisser guider.

Bon appétit !




                 Conception & Design : Desilog ©