19 visiteur(s) connectés.    5931021 articles vu                   

Bonnet blanc et blanc bonnet...


 

Si, on se réfère au dernier scrutin municipal d'il y a 6 ans, l'élection qui s'annonce dimanche, apparaît très serrée dans la mesure où l'actuel Maire alors minoritaire ne l'avait emporté que grâce aux dissensions entre anciens élus de la dernière mandature CORNELOUP.

La culture des égos entre la tête de liste de l'UAMC et celle de l'AMA n'avait pas permis un rapprochement a vrai dire jamais envisagé et un maintien de la liste de l'AMA 3 ème au premier tour et, compte tenu des pourcentages était de facto exclue de la dernière ligne droite. Une vraie bouée de sauvetage pour le Maire sortant malmené au 1er tour. Rien d'inédit en cela, la tête de lista de l'UAMC se maintenant elle aussi quelques années plus tard lors d'une cantonale. Simplement une anecdote faisant désormais partie de l'histoire de la ville, au même titre d'ailleurs que le renversement d'alliance en 1973 de Louis FARASTIER gouvernant notamment avec Pierre CORNELOUP pour s'en détourner à l'élection suivante et s'allier avec le PC....

Récemment, répondant à un jeune lui demandant « pourquoi, les candidats ne respectent que partiellement les promesses faites durant leur campagne ? » avant de se faire exfiltrer face à des manifestants de plus en plus bruyants François HOLLANDE eut le temps de répondre : « Parce qu'ils se trouvent alors face aux réalités »....

Pourquoi j'évoque cet aspect récurrent de la vie politique, peut être devrais je plutôt dire de la vie des politiques, c'est parce qu'à MONTCHANIN et entre les deux seules listes en présence en cette année 2020 existe un large fossé dans la mesure où l'une, celle du Maire sortant peut s'appuyer sur un bilan courant sur deux mandatures et l'autre, celle présentée par Frédéric MARASCIA n'exprimant elle que des promesses. Et si on se réfère à Jacques CHIRAC et Charles PASQUA deux figures de la mouvance politique dont le candidat a hérité, « les promesses n'engagent que ceux qui y croient »....

Un catalogue plus épais que le Bottin mondain...

Contrairement au Maire sortant, le candidat de l'alternative ne peut s'appuyer sur aucune réalisation et ne peut donc que promettre.Aussi, il annonce et annonce encore une soixantaine de d'engagements réalisables dit il en une mandature (6 ans) et bien évidemment sans augmenter la fiscalité bien qu'il n'y ait pas autant de marges de manœuvre que par le passé du fait de la suppression progressive de la taxe d' habitation. Il omet aussi d'évoquer le fait que, l'état augmentant chaque année les bases, la fiscalité progresse mécaniquement et procure toujours plus de ressources aux villes puisqu'elles se « rémunèrent » aux pourcentages même si ces derniers ne progressent pas. Donc, affirmer que la fiscalité n'augmentera pas est un non sens sauf bien sur si le nouveau Conseil Municipal décide d'amputer son pourcentage de la valeur de l'augmentation des bases. Du jamais vu !

Il annonce également la création d'une unité de « cow boys », une police municipale en ne précisant pas si, elle sera armée et qu'elle seront son rôle et ses missions, ce qui doit réjouir les militaires de la communauté de brigades....Sans doute y voit il sa contribution à la création d'emplois

Enfin, a t il conscience que plus que d'un médecin supplémentaire dans une commune en comptant déjà 8, c'est d'une seconde Boucherie-Charcuterie, d'une troisième Boulangerie, d'une quincaillerie de bars qui soient régulièrement ouverts et d'autres commerces encore évitant de monter dans sa voiture pour aller chercher au CREUSOT ou ailleurs quelques vis, pointes tournevis, chevilles, mastic... etc ….ce qui existait il y a bien des années, dont MONTCHANIN a besoin.

Considérant sans doute que le travail d'un Maire laisse un large temps libre, Frédéric MARASCIA entend, s'il est élu, s'attaquer à des tâches ne relevant pas de ses compétences. Ainsi, vouloir interférer sur la zone CORIOLIS est du domaine de la CUCM. Redynamiser mais qu'entend il par là ? les commerces ou le marché du mercredi sont avant tout liés à des problèmes de clientèle. Soit, les commerçants peuvent vivre de leur activité, soit non et en fonction de cela les vitrines s'éclairent ou s'obscurcissent. Et même en faisant appel à un groupe de majorettes pour animer les activités commerciales, c'est avant tout l'épaisseur des portes monnaie qui décide. Peut être aurait il pu envisager de remettre en route le marché sur la place le samedi, mais encore faudrait il qu'il sache qu'il a existé... Puis, vouloir agir sur le commerce en centre ville en oubliant les quartiers périphériques autrefois bien pourvus, c'est très minimaliste et c'est oublier le fait que les habitants dans leur ensemble possèdent les mêmes droits et les mêmes besoins de commerces de proximité. De là à vouloir soutenir la création d'une nouvelle association de commerçants, il faut déjà qu'il en reste et est ce vraiment son rôle ? Les Montchaninois de sexe masculin auraient sans doute apprécié de l'entendre annoncer que lui, à la Mairie, on rasera gratis...

Les annonces en direction des « seniors » partent d'un bon sentiment, mais démontrent également que le candidat du dynamisme tient pour définitif le vieillissement de la population déjà largement entamé.

Fort du succès légitime qu'il a obtenu, lorsque élu lors d'une précédente mandature il créa le festipop une manifestation annuelle qui n'aurait jamais du être arrêtée ce que s'empressa de faire JYV, Frédéric MARASCIA veut multiplier les fêtes, ce que l'on ne peut lui reprocher étant entendu que faire la fête est un excellent moyen pour l'habitant « lambda » d'oublier la grisaille du quotidien.

Quand au fleurissement, prétendre obtenir deux fleurs nécessite que celui qui rêve de la Mairie lance une recherche généalogique afin de s’enquérir de l'existence de descendant d' André LE NOTRE, jardinier de Louis XIV car, entre la bibliothèque et le « Mont'ch » il faudra faire preuve d'imagination. Et je ne parle pas, des quartiers du Bois Bretoux, des Mouettes, Jean JAURES, de l'avenue de la libération entre le square et le tabac en gare....Et puis, avant d'avoir deux fleurs il faut déjà en obtenir une et, c'est pas gagné...

Je ne fais qu'effleurer les promesses de Frédéric MARASCIA et je souhaite rebondir sur un point. « L'alternatif » s'est affiché récemment en compagnie d'André ACCARY et a visité certains commerces, ce qui démontre comme je l'ai toujours écrit son ancrage non assumé, à la droite de l'échiquier politique. Question : « Le Président départemental s'est il arrêté à la Maison Pluridisciplinaire de Santé comme il l'avait évoqué lors de sa conférence à la salle des fêtes en réponse à une remarque du Docteur CHAPUIS ? » Vous avez sans doute la réponse....



L'art d' accommoder les restes.

Chez les VERNOCHET, trouvez moi le cuisinier ! Il en existe bien un qui exerce ses talents culinaires à l'Auberge du Manoir située à SAINT JULIEN SUR DHEUNE avec 5 étoiles chez TRIPADVISOR donc un vrai pro.

Mais il existe aussi celui qui excelle dans l'art d'accommoder les restes, je veux parler de Jean-Yves, le Maire actuel. La preuve ? La décharge de célèbre mémoire érigée sous une mandature FARASTIER et ayant connu une extension à des déchets « non ménagers » dans la municipalité Pierre FOREST le père en politique revendiqué par JYV à laquelle il appartenait.

Initialement, il était prévu qu'une fois remblayée, cette décharge dont, à l'époque, on nous a dit qu'elle ne présentait aucun danger devait accueillir un lotissement. Jean-Yves VERNOCHET veut lui y ériger un parc photovoltaïque...Quelle prudence car on ne sait jamais....

Accommoder les restes, c'est donner de nouvelles vocations aux écoles fermées durant sa mandature et dont je rappelle que concernant CURIE PASTEUR il aurait pu, par décision ministérielle l'éviter. Alors, d'un coté, Jean de LA FONTAINE on crée des salles de réunions ce qui, sans doute fait de MONTCHANIN l'une des communes les mieux pourvues en ce domaine et de l'autre, CURIE PASTEUR après avoir déménagé puis emménagé la locataire, les locaux vont abriter la petite enfance. Le prix annoncé concernant les aménagements à prévoir est « astronomique ». De la à battre le record de la durée du prêt actuel courant sur 40 ans pour la MSP ???

Là, c'est le coté culinaire d'un programme sur lequel je ne m'attarderais pas. Bien que....

L'actuel Maire se félicité d'avoir signé plus de 140 permis de construire entre 2008 et 2020 « signe manifeste de l' attractivité de notre ville » dit il . Ah oui ? 140 permis de construire, ce sont au bas mots plus de 500 habitants. Alors, comment le Maire explique t il que dans le même temps, la population ait diminué du même nombre pour flirter avec la barrière des 5000 ? Comment explique t il avoir fermé 2 écoles alors qu'à quelques encablures de la ville, SAINT EUSEBE la population a augmenté et une classe à été ouverte ? Comment une commune qui ferme ou a fermée deux écoles et ses services publics pourrait elle être attractive ? Comment explique t il aussi que cette hypothétique attractivité est passée par le transfert du chef lieu de canton à BLANZY, par la fermeture du centre des Impôts, du guichet à la gare TGV et l'ouverture très partielle de celui à la gare TER ? Une chose est sure, le chemin piétonnier qu'il prévoit entre les deux gares ne servira certainement pas aux usagers pour aller y acheter leur billet....

Comme son challenger, Jean-Yves VERNOCHET promet beaucoup, comme lui, il n'affiche pas d'appartenance à un parti politique. Mais en fait, comme l'avait dit en 1969 le truculent Jacques DUCLOS à propos de POMPIDOU et POHER, voter MARASCIA ou VERNOCHET c'est à la réflexion « bonnet blanc et blanc bonnet ».













                 Conception & Design : Desilog ©