3 visiteur(s) connectés.    5780496 articles vu                   

Sous le signe du Pays Basque....


 

En ce début mars, c'est l'AXOA qui s'invite à la table dressée chaque second dimanche du mois lors des puces de Bourgogne.

Si, pour certains, ce nom génère une interrogation, pour les plus érudits cela sent les vacances a l'extrême sud ouest du pays. Et puis, il y a celles et ceux qui puisent leur érudition directement dans la salle du « Mont'ch » pour s'être déjà attablés devant ce plat typique du pays basque proposé au moins une fois l'an par CARLOS. C 'est une sorte de bœuf bourguignon exempt de vin rouge mais avec une pointe de vin blanc et de nombreux légumes notamment du poivron.

Mais bien sur, le déjeuner n'est pas le but premier de cet événement mensuel puisque les visiteurs viennent en premier lieux pour « chiner ». D'une édition à l'autre, il est aisé de constater que les magnifiques stands sont de plus en plus nombreux et que véritablement les objets exposés et offerts à la vente sont d'une grande qualité. J'ajoute qu'une émission devenue célèbre sur France 2 démontre que souvent, des achats faits sur une brocante se révèlent être une véritable mine d'or pour une date, un style, une signature qui ont échappé à leurs propriétaires.

L'occasion est donc bonne à prendre de garnir son porte monnaie bien que de telles ventes videraient potentiellement celui des vendeurs. Honnêtement, c'est un peu la règle pour ce genre d'événement ou ni les visiteurs ni ceux avec qui ils traitent n'ont pas forcement fait les beaux arts...

Les puces de bourgogne c'est, pour les visiteurs, à partir de 8 heures dimanche quartier du bois bretoux à MONTCHANIN.



                 Conception & Design : Desilog ©