5 visiteur(s) connectés.    5945827 articles vu                   

Une très belle édition des Puces de Bourgogne dimanche passé.


 

Si, comme annoncé, la météo s'est montrée favorable, ce n'est pas le seule élément qui a concouru pour que l'édition d'octobre des Puces de Bourgogne dimanche passé soit l'une des plus belles que j'ai observé depuis que j'y suis confronté.

M'y rendant à chaque fois vers 10 heures il m'est aisé de comparer et je dois dire que dimanche passé, la foule était déjà très nombreuses au point qu'en remontant la rue de la paix, il fallait soit prendre son mal en patience soit forcer le passage les visiteurs prenant un réel plaisir à s'attarder devant les étalages.

Concernant ceux-ci, quelques uns attirèrent tous les regards, par leurs dimensions leur présentation et la qualité des objets proposés. Toutes proportions gardées, il régnait un petit air des puces de SAINT OUEN dimanche passé au Bois Bretoux.

Ambiance studieuse et festive en même temps, ni les visiteurs, ni les exposants ne s'en plaignirent. Le volume des affaires traitées s' est avéré très positif pour ces derniers parmi lesquels certains venus de départements limitrophes qui, au moment de remballer ont exprimé toute leur satisfaction auprès des organisateurs.

Pour ceux-ci, la densité des exposants comme des visiteurs et surtout un « debrifing » tout à fait positif concernant la brocante, n'a pas été le seul motif de satisfaction. En effet, la carbonnade a régalé un nombre conséquent de convives, d'autres préférant les tripes de bon matin ou la cote de bœuf à midi.

Octobre 2019 sera certainement marqué d'une pierre blanche dans les 19 années de l'histoire des Puces de Bourgogne. Place désormais à l'édition de novembre le 10 du mois prochain.



































                 Conception & Design : Desilog ©