3 visiteur(s) connectés.    5947726 articles vu                   

Puces de Bourgogne : Nickel !


 

Enfin ! Jusqu'à présent peu épagnés par le temps, les organisateurs des puces de bourgogne ont, ce dimanche renoué avec une édition à d'ors et déjà classer parmi les grands crus 2019.

Certes, on en était pas à l'édition du 10 mai 2009 qui s'était tenue le long de l'étang de la muette (photo d'archive jointe,) mais 10 ans plus tard, exposants et visiteurs se sont satisfais d'une météo clémente qui a vu venir en grand nombre les stands et leur clientèle.

« Montant » la rue de la paix comme à l'habitude jusqu'à la première intersection avec le lotissement, puis « s'enfonçant » jusqu'à la rue de Mâcon sur le parking, les étalages parmi lesquels de nouveaux exposants « venus d'ailleurs » ont permis à des visiteurs eux aussi en nombre de réaliser de très bonnes affaires, souvent pas prévues à leur arrivée en « surfant » sur les opportunités s'offrant à eux. Et, juste en observant comme je le fais pour chaque édition, il est aisé de penser que les affaires furent nombreuses tant l'offre en tous genres était fournie. Livres, vêtements, objets en tous genres, petit mobilier , outillage j'en arrête là car ma page ne serait pas assez grande.

Coté « cuisine » CARLOS avait choisi de proposer de la tête de veau sauce gribiche, met de mi saison sur lequel la clientèle « se jeta » au point que, victime de son succès tous ne purent la déguster. Pour autant, personne ne reparti tenaillé par la faim notamment les inconditionnels de l'entrecôte.

Cette édition de mai est donc celle de toutes les satisfactions avec la perspective d'un temps un peu plus chaud permettant qui sait d'investir la base de loisirs donc comme il y a 10 ans.




Il y a 10 ans en 2009.


































                 Conception & Design : Desilog ©