8 visiteur(s) connectés.    5369358 articles vu                   

Randonnée du Tunnel: Les caprices de la météo domptés par 561 randonneurs.


 

C'est par un temps pour le moins automnal que s'est déroulée dimanche passé, la « randonnée du tunnel » nouvelle version, organisée par le club OXYGENE.

Il ne faisait vraiment pas chaud de bonne heure le long de l'étang de MONTCHANIN créant parmi les organisateurs ayant tous revêtu leur « petite voir plus grosse laine », un doute quant à la participation, doute bien vite levé puisque celle-ci a démontré la véracité du proverbe « la pluie du matin n'arrête pas le pèlerin... ».

Et, les dits « pèlerins » étaient fort nombreux puisque, ce sont en effet plus de 550 randonneurs, exactement 561 dont 33 « vététistes »qui ont cheminé le long de tracés renouvelés fort bien accueillis par l'ensemble des participants. C'est le parcours de longueur intermédiaire, 12 kms, qui a été le plus retenu puisque 258 participants l'ont choisi. Outre cela, 94 ont participé à la boucle de 7,5 kms, 120 pour celle de 19,5 kms, 56 pour le circuit de 24,5 kms.

Comme en Formule 1, les « arrêts au stands » se sont succèdés et chacun des randonneurs a pu constater que si les circuits avaient changé, l'accueil aux points de ravitaillements était toujours aussi chaleureux et le choix toujours aussi dense. Tous, eurent ainsi, une fois récupérées les calories jusque là disséminées en route , l'assurance de pouvoir continuer en direction de l'arrivée. Comme dans toute randonnée en « prenant son temps » et avec en filigrane le droit de déguster une copieuse assiette garnie. 

« Nous avons voulu mettre en valeur les circuits proposés comme "la zone humide" des Morands, l'étang Berthaud et bien sûr le tunnel de Poluzot que les randonneurs ont emprunté aller/retour. Les personnes à qui nous avons parlé nous ont dit avoir apprécié la zone humide, l'étang Berthaud et bien sûr, le tunnel. » me confie Camille CAP secrétaire du club OXYGENE qui, néanmoins et comme l'ensemble des bénévoles mobilisés ce dernier week-end déplore plusieurs actes d'incivilité.

 « Malheureusement nous avons aussi subi des malveillances. La remorque frigorifique qui nous est prêtée par la ville de St Laurent a été "vandalisée" dans la nuit (porte fracturée mais il n'y avait rien dedans). Et comme souvent des balisages ont été déplacés et cachés. » ajoute t elle.

Ayant en fin d'après midi, le sentiment du devoir accompli, les membres du club ont pris le temps, d'à leur tour, reprendre des forces autour d'un barbecue, soulageant des estomacs d'autant plus mis à l'épreuve lorsqu'il faut préparer « à manger » pour les autres. Ce fut l'occasion et dans la bonne humeur de tirer les premiers enseignements d'une journée qui, au final s'est parfaitement déroulée.









































                 Conception & Design : Desilog ©