3 visiteur(s) connectés.    5942961 articles vu                   

La cérémonie du 74ème anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale.


 

Il y a 74 ans, le 8 mai 1945, le Général DE GAULLE proclamait : «  La guerre est gagnée ! ». Puis, dans son message que vous pouvez écouter en activant INTERNET EXPLORER avant de « cliquet » sur la lecture ce Général 2 étoiles qui allait devenir LE GENERAL, réfugié à LONDRES, appela, dès le 18 juin 1940, les Français à résister à l'ennemi soit en le rejoignant, soit en agissant sur place.

Cinq années de souffrance plus tard et au prix de nombreux morts tant civils que militaires, DE GAULLE officialisa donc la fin du conflit et l'acceptation de la défaite par les Allemands mettant un terme définitif à la guerre sur le théâtre européen.

MONTCHANIN géographiquement située sur la ligne de démarcation a, par des groupes de résistance contribuée à désorganiser les forces ennemies par de nombreux actes de sabotages. Ils agirent notamment sur les voies de chemin de fer rejoignant son importante gare de triage nœud stratégique des liaisons ferroviaires, et lieu de stationnement d'un « monstre » de train blindé circulant aussi bien sur la ligne de PARAY LE MONIAL, de NEVERS ou encore DIJON.

MONTCHANIN, comme dans toutes les communes de son ancien Canton, témoignent par les noms gravés sur les monuments aux morts que dans ce coin de FRANCE, on ne s'est pas incliné de manière servile devant les nazis.

Le 8 mai 1945, ce n'est pas si loin. La Municipalité comme ses devancières invite les Montchaninois à s'en souvenir lors de la cérémonie qui se déroulera

mercredi 8 mai à 11 heures 30

au monument aux morts.

Les rangs des combattants de l'époque « s'éclaircissent » au fil des années et nous n'avons pas le droit d'ignorer que si, le drapeau Français est toujours là, c'est en grande partie grâce à nos anciens qui ne se sont pas poser de question pour, avec souvent un armement improvisé s'opposer à ceux venus pour mettre à genoux notre nation.






                 Conception & Design : Desilog ©