6 visiteur(s) connectés.    5097278 articles vu                   

Rugby : Une "distinction" dont on se serait bien passé...


 

Sans doute ne le savez-vous pas, le Comité de BOURGOGNE – FRANCHE COMTE de rugby attribue chaque année, aux clubs des points bonus, reposant sur différents critères.

En fait, les « sages » du Comité « scannent » en quelque sorte ceux-ci pour, au travers de leurs écoles de rugby et leurs équipes réserves analyser leurs activités sportives en dehors de leurs équipes premières. Cette initiative qui, bien entendu fait « grincer les dents » des structures n'ayant obtenu que peu de points n'est pas sans intérêt et permet d'entrevoir ce que sera le devenir de chacune.

Concernant le Stade Montchaninois qui, je le rappelle a connu de glorieuses années avec ses équipes cadets, juniors, « C » et « B » jouant comme l'équipe « A » au plus haut niveau national, il se distingue une fois encore mais pas exactement dans la même direction.

En effet, le Stade est le seul club d'honneur à ne pas avoir le moindre point de bonus. D'une part dans les catégories M16 et M19 mais aussi concernant sa réserve.

Sous la houlette de son actuel Président qui, expliquait il, avait répondu favorablement à l'appel d'amis considérant à tord ou à raison ( ???) qu'il n'y avait que lui pour redresser le club local, après la tumultueuse période précédente.

Et, sans être mauvaise langue...si! tout de même un peu, les résultats ne se sont pas fait attendre. Exit l'école de rugby labellisée alors « BUXY - MONTCHANIN » qui avait pourtant accumulé les résultats et les titres au profit d'une nouvelle alliance MAC 71 à dominante creusotine au sein de laquelle le Stade Montchaninois est confiné dans l' anonymat. Ajoutons un demi contingent de bénévoles réduit comme peau de chagrin des animations style soirées, loto, pétanque ou encore concours de pêche comme cela avait été fait, inexistantes, s'ajoutant aux plus généreux donateurs plus vraiment décidés à de nouveau casser leur tirelire.

La version actuelle d'une structure sportive exsangue n'apporte plus, autour des terrains, la fierté d'être montchaninois.

En consultant le tableau ci dessous, chacun pourra se rendre compte que le problème qui touche le rugby local n'est pas qu'une affaire de résultats de son équipe « fanion ». Le mal est profond et la Présidence s'avère incapable d'apporter une thérapie ne serait-ce que dans le moyen terme. Au plan des jeunes, j'ai déjà écrit que personne depuis des saisons et des saisons ne s'est penché sérieusement sur le fait que l'on en manquait cruellement alors que d'autres sports à MONTCHANIN en avait plus qu'ils n'en leur en fallait. Déjà, au temps de l'entente avec BUXY, c'est le club voisin qui fournissait le gros de l'effectif sans que ça ne dérange vraiment de ce coté du canal du moment que les entraîneurs soient Stadistes. Depuis, on ne pourra même pas prétendre, que le club qui a perdu ce qui lui restait de son identité et singulièrement sous la houlette de celui qui s'était présenté comme l'homme providentiel a amorcé un quelconque redressement. Redressement sportif, chacun peut en juger. Au plan des finances dont aucun détail n'a été communiqué lors de l'AG de fin de saison passée, je souhaite que le feu soit au vert. Mais comment serait ce possible sans ressources nouvelles ?Subvention municipale à hauteur de 5601,00€ (en retrait de 623€) revue à la baisse à cause d'un nombre de licenciés inférieur à la saison précédente, alors que la subvention de la plupart des sports de masse locaux est en augmentation. Des buvettes qui, sur la base des bénéfices antérieurs moyens doit environ rapporter 2500€ par saison. Quasiment plus de déjeuner d'avant match ce qui prive le club d'à peu près la même somme. Même si on peut supposer qu'ici ou là, de sympathiques donateurs arrondissent le budget, ce dernier reste à minima et ça ne devrait pas s'arranger si on en croit ce qui se dit à propos de la majorité des joueurs qui n'auraient pas payé leur licence ce qui, si cela n'est fait d'ici la fin de saison obligerait le club à se substituer à eux pour régler le Comité...

Pour l'heure donc, l'ensemble des voyants est au rouge . Aussi, rien de très surprenant que le, club local soit en queue de peloton comme le sont ses équipes seniors, concernant les « points bonus ». Peut il continuer encore longtemps dans de telles conditions ?






                 Conception & Design : Desilog ©