6 visiteur(s) connectés.    4839569 articles vu                   

Puces de Bourgogne: Le pot au feu au rendez-vous.


 

Comme chaque second dimanche du mois, les Puces de Bourgogne s'installeront dimanche au quartier du Bois Bretoux pour ce qui sera la dernière édition 2018.

L'événement viendra à point nommé pour celles et ceux qui, à une quinzaine de jours de Noël ne savent toujours pas quoi acheter et disposer au pied de leur sapin, pour les cadeaux à ceux qu'ils aiment.

Aussi, les puces ne « courant pas les rues » à cette période de l'année, elles offriront dimanche une dernière occasion de faire plaisir sans se ruiner tant l'éventail de ce que l'on pourra trouver est étendu et la gamme de prix à la porté de toutes les bourses. Naturellement, comme pour l'ensemble des événements de plein air, tout s'articulera autour de la météo. Mais le temps actuel n'a rien de dissuasif ni, pour les vendeurs, ni pour les visiteurs dont beaucoup sans doute se transformeront en acheteurs. Il suffira d'une petite laine, de deux pour les plus frileux, et le tour sera joué.

Certains, n'auront pas de problème à propos de la température, surtout celle concernant ce qui leur sera éventuellement servi dans leurs assiettes pour peu qu'ils choisissent de s'installer à table.

Les « lèves tôt » amateurs de leur bol de tripes mensuel seront les premiers à jouer de la fourchette suivis peu après par d'autres qui auront décidé que finalement rester déjeuner sur place ne sera pas une si mauvaise idée. Surtout lorsqu'ils auront appris ce qui les attend. Si, pour l'heure, le « pot au feu  du 9 décembre » n'est pas encore inscrit dans les livres, il risque d'en être tout autrement désormais. Car ce plat du terroir version puces de bourgogne, typiquement hivernal est inscrit au menu de cette édition. Mais pas un pot au feu revisité que les « cuistots » contemporains on se demande bien pourquoi, s'efforcant de compliquerles choses. Non, au «  Mont'ch » on vous servira le seul, le vrai pot au feu avec le bouillon en entrée fumant à souhait, les légumes de saison entourant la bête.....

Celles et ceux qui préfère le même bestiau, mais en version grillée pourront toujours commander une entrecôte charolaise agrémentée de frites. Mais croyez moi ou pas, un 9 décembre, le pot au feu s'impose. Et pour les gourmands qui, une fois leur assiette vide seront un peu décontenancés, la direction du « Monr'ch » dans son immense sagesse promet qu'en 2019, le pot au feu du 9 décembre leur sera servi, le 8....



                 Conception & Design : Desilog ©