6 visiteur(s) connectés.    4839529 articles vu                   

MTT : Une piètre première partie de saison.


 

Ce dernier week-end aura été probablement le pire que les pongistes de MONTCHANIN TT auront vécu depuis longtemps. En effet, si on additionne les résultats de leurs deux équipes qui étaient en compétition samedi et dimanche , les montchaninois n'ont remporté que 4 sets sur 32 possibles.....


R3A: L'Equipe 1 de retour en départemental.


Certes dimanche, l'adversaire MACON sur le papier semblait être hors de porté. Mais après le résultat nul 8 jours auparavant et l'arrivée certes, un peu dans l'improvisation de Julien TREMOULET le joueur le mieux classé du club, on pouvait prétendre devoir tenir la dragée haute. Au contraire, une piètre prestation sanctionnée par un sévère 3 à 11 et une rétrogradation en départemental 1 désormais inéluctable.

Le seul à avoir une fois encore tiré son épingle du jeu est Wilfried CARLOT qui emporte 2 simples sur 3 joués et accroche une nouvelle « perf » à 12 à son palmarès. Thomas GOUJON laisse échapper une victoire en s'inclinant à 9 à la belle face à un joueur classé 2 crans en dessous de lui et 9 matchs sur 14 se sont terminés en 3 sets tous en faveur de MACON.


Dans le détail :


Wilfried CARLOT (1146) 2 victoires 1 défaite, 1 défaite en double (Thomas GOUJON) 1 « perf » à 12.

Julien TREMOULET (1354) 1 victoire, 2 défaites, 1 défaite en double (Gabin MAZILLE).

Thomas GOUJON (808) et Gabin MAZILLE (932). 3 défaites, 1 défaite en double.


D1A : Pour l'équipe 2, défaite 1 à 17 le maintien n'est pas assuré.


Rien n'est assuré concernant l'avenir de l'équipe 2 en D1 départemental. La sévère défaite subie par les coéquipiers de Philippe HONORE face à l' UPCV (Le Creusot) 6 il est vrai leader ne place pas les montchaninois dans les meilleures conditions et le forfait du 24 octobre dernier pèse lourd. Tout se jouera le 15 décembre au BREUIL3 qui, certes ne craint pas grand chose mais qui, comme tout bon voisin sera loin d'être complaisant.

En ce dernier samedi, ce sont Henri JACEWICZ et Philippe ROBARD deux classés 5 qui, forcement face à un 8, deux 10 et un 11 ne partaient pas avec les faveurs des pronostics.

Mais cela n'explique pas à lui seul cette Bérézina puisque Laurent MEUNIER a tout perdu et que Philippe HONORE n' a lui que gagné une seule fois réalisant au passage une « perf » à 10.


Dans le détail :


Laurent MEUNIER (1127) Philippe ROBARD (508) Henri JACEWICZ(553) 4 défaites, 1 défaite en double.

Philippe HONORE (996) 3 défaites, 1 victoire, 1 défaite en double, 1 « perf » à 10.


En fait, seule l'équipe 3 bien qu'elle occupe la dernière place au classement est assurée de ne pas redescendre car il n'y a plus de catégorie en dessous de la D4.



                 Conception & Design : Desilog ©