6 visiteur(s) connectés.    4839564 articles vu                   

Les Randonneurs de MONTFLEURI changent de structure associative.


 

Après l'assemblée générale tenue samedi passé salle des réunions, l'évidence est là, l'association des « Randonneurs de Montfleuri » ne sera à l'avenir plus tout à fait la même que depuis sa création il y a 30 ans.

Surprenant de la part d'un club au sein duquel la joie de vivre était la seule obligation, où chacun pratiquait le vélo, la randonnée, les sorties au gré de ses diverses disponibilités et où tous les voyants étaient au vert.

Certes, le club subsiste et, comme l'a notamment souligné Alain BALLOT le Maire qui siégeait aux cotés d'Henri GREUZARD le Président et le Secrétaire Jean-Paul LAROSE « le principal est que çà continue ».

En fait, on aurait pu croire qu'après l'énorme succès de la dernière randonnée de SAINT EUSEBE dont je rappelle qu'elle a attiré près de 1200 participants, tout « baignait dans l'huile ». C'est pourtant ce jour là que quelques dissensions sont apparues pour des raisons que j'estime n'avoir pas à étaler ici mais qui ont sans aucun doute amené notamment Henri GREUZARD, Jean-Paul LAROSE et d'autres adhérents de la première heure à s'interroger sur la pertinence de maintenir le club dans ce qui est devenu un carcan, le CODEP (Comité départemental). D'où la suggestion de poursuivre les activités et la vie du club sous le régime des associations type 1901, sans doute plus rigide et moins familiale.


Présentation des rapports.


C'est en présence de 29 membres et 3 invités que le Président Henri GREUZARD ouvre la séance par son rapport moral. Il se montre ravi d'accueillir une aussi nombreuse assistance qu'il remercie pour l'assiduité dont elle a fait preuve tout au long de l'année puisque 24 personnes en moyenne ont participé aux réunions mensuelles. Ces rendez vous ont permis de mettre en route les divers événements qui ont marqué cette saison , la marche annuelle des retrouvailles du coté de GERMAGNY et le service d'un excellent repas dans un restaurant local ayant été une agréable manière de la relancer. Un membre présent à la semaine fédérale à EPINAL confie avoir été assez impressionné par la présence de 12500 « cyclos » qui se sont souvent retrouvés sur leur vélo pour des randonnées de 50 à 220 kms. En dehors d'autres « escapades » des Saint Eusébois comme par exemple un séjour à LA BUSSIERE ils ont en outre organisé des sorties de 50, 100,130 et 150 kms, en plus de celles des mercredi et samedi. Autre sortie, toujours appréciée, le pique- nique qui a toujours un franc succès.

Lors de la présente saison, le club 38 membres dont 13 dames, dont 25 sont licenciés.


La parole étant donné au Secrétaire Jean-Paul LAROSE ce dernier s'est acquitté du rapport financier le trésorier ayant démissionné et n'ayant pas souhaité assister à l'assemblée générale. Bien que cet exercice 2018 connaisse un léger déficit, la club n'a aucun soucis concernant sa trésorerie.


Une page se tourne.


Reprenant la parole, Henri GREUZARD s'interroge et interroge la salle sur l'opportunité de demeurer affilié à la FFCT devenue FFV ? Se basant sur ses observations personnelles, il présente le CODEP comme étant devenu une structure « vieillissante » apportant aux clubs notamment le club local plus d'inconvénients que d'avantage. A ce titre, il indique que la réunion se tenant à MONTCHANIN LE HAUT « parce que c'est un point central »  est d'un profond ennui et ne révèle aucune sorte d' intérêt.

Poursuivant, le Président propose donc de devenir autonome et qu'à l'avenir « Les Randonneurs de MONTFLEURI » soit une association de type loi 1901 comme la plupart des autres associations. Le sujet étant d'importance, il demande qu'un vote à bulletins secrets réservé aux seuls licenciés décide de la réponse à apporter.

Parmi l'assemblée, certains comme Marc NAIGEON co-fondateur du club en 1985 se montrent attachés à ce qui a existé depuis la création du club, une posture avant tout philosophique. D'autres, se sont montrés plus concrets en abordant le problème d'assurance pour le cas où un membre du « futur » club serait accidenté durant une activité liée à celui-ci puisque l' affiliation à la fédération comportait une partie assurance.

Le réponse a été claire venant aussi bien du Président que d'autres personnes, les assurances individuelles liées au foyer couvrent tout ce qui concerne les activités de leurs souscripteurs ce qui s'appliquerait dans ce cas précis.

Ce point étant éclairci, on passa donc au vote qui amena le résultat suivant :


Votants : 25. (2 absents et 1 procuration).

Pour l'affiliation actuelle : 3

Pour sortir de l'affiliation : 20.


Le club sera donc désormais sous un autre statut, ne changera pas de nom avec son siège social MAIRIE DE SAINT EUSEBE.

Henri GREUZARD indique que début janvier des convocations seront envoyées dans le but de procéder à de nouvelles élections concernant le bureau.

Avant le traditionnel apéritif et le non moins traditionnel repas prit à la nouvelle enseigne de l'Auberge du Gratoux, Alain BALLOT invité à prendre la parole se félicita de voir le club des randonneurs poursuivre ses activités et l'assura du soutient de la municipalité.







Henri GREUZARD s'est montré pédagogue.

Jean-Paul LAROSE trésorier d'un jour.

Avec les randonneurs Alain BALLOT est un peu en famille.
                 Conception & Design : Desilog ©