12 visiteur(s) connectés.    4759974 articles vu                   

Puces de Bourgogne : La Saint cochon avant le vin de merde.....


 

Cette nouvelle édition des Puces de Bourgogne du Sud qui se déroulera dimanche prochain 11 novembre, fera probablement rentrer vendeurs et visiteurs de plein pieds dans le temps hivernal et ce, bien que la saison ne débutera que le 21 décembre.

Tout le monde a pu ces derniers jours constater qu'actuellement la météo joue au yoyo et que le ciel chargé prend peu à peu la main sur celui plus ensoleillé.

Pas de panique, ce prochain dimanche proposera selon les prévisions un panel complet de ce qu'est le temps en ce moment avec tout d'abord une pluie légère durant la nuit, puis à partir de 7 heures, un ciel nuageux sans pluie jusqu'à 13 heures puis globalement ensoleillé jusqu'à 18 heures à la tombée de la nuit. Au niveau de la température, on devrait « flirter » avec les 12/13 degrés rien que de plus agréable.

Il paraît probable que les « tenanciers de stands » qui en ont vu d'autres rejoindront le Bois-Bretoux et offriront à nouveau de nombreuses opportunités de bonnes affaires à des personnes qui auront une autre motivation pour « mettre le nez dehors ».

De quoi s'agit il ? Simplement que le grand défilé du centenaire de l'armistice de 1918 partant à 10 heures au niveau de la caserne des pompiers traversera donc les puces quelques minutes plus tard.

Mais lorsque je parle d'une autre source de motivation, je fais une coupable erreur puisqu'une seconde source d'inspiration devrait attirer une frange de public atteinte du péché de gourmandise lorsqu'elle saura que le « Mont'ch » dimanche prochain fêtera un Saint que l'on ne trouve pas sur le calendrier des postes, la Saint Cochon.

Le grand ordonnateur et spécialiste de cette volaille à 4 pattes, Didier persuadera c'est certain, tous ceux qui en doutaient encore que « dans le cochon tout est bon !!! ». Il n'y a guère que les doigts de la bête qui ne seront pas au menu...Par contre, boudin et terrines fraîchement fabriqués ainsi que diverses pièces de l'animal pourront être consommés sur place où être emmenés à la maison.

Pour ceux qui la pratique au fil des ans, la Saint Cochon a un très large coté festif.

Second rendez-vous mardi.

Cela tombe bien puisque mardi prochain jour du déblocage du Beaujolais nouveau, le MONTCHANIN BAR invite celles et ceux qui veulent changer d'étiquette, à venir goûter le « vin de merde » . Je vous rassure, lorsque l'on prétend que le Beaujolais à des parfums de sous bois, de groseilles, de châtaignes, de pain grillé où tout autre ingrédients, le dit vin que vous pourrez déguster au « Mont'ch » n'a pas l'odeur nauséabonde que son nom laisserait présager.Ce vin, du Languedoc Roussillon qui s'élabore en rouge, blanc et rosé a acquis ses lettres de noblesse les cépages sauvignon et chardonnay pour les blancs, syrah et grenache pour les rosés et les rouges n'y étant pas étrangers.

Les vins de merde sont des vins de fête et d'ambiance et concernant cette dernière on peut faire confiance aux patrons du broc café mais déjà, rendez-vous dimanche.




                 Conception & Design : Desilog ©