8 visiteur(s) connectés.    4828683 articles vu                   

Puces de Bourgogne : Il y a moule et moules....


 

Placée sous le signe du patrimoine local, l'édition des puces de Bourgogne fut également placée sous celui d'une météo comme on en trouvait jadis en Juillet Août lorsque la canicule ne venait pas ternir le temps qui passe.

Bon ! Certains pensant au riche patrimoine industriel et ayant lu les affichettes apposées çà et là s’apprêtèrent à apprendre à leur descendance ce qu'étaient les moules que des générations d'ouvriers fabriquaient à la fonderie Henri-Paul.....d'où de légitimes déceptions ...On peut se tromper....

Par contre, ceux venus pour les bivalves eux, ne commirent pas la même erreur et pour beaucoup les portions furent rapidement « englouties » frites comprises.

Coté exposants, des étalages pour la plupart plus longs qu'à l' habitude, ce qui , m'avait confié René, est souvent le cas lorsque les Puces se déroulent le long de l'étang. D'où un vaste choix et de bonnes et nombreuses affaires réalisées. Par ce temps splendide, chaud et ensoleillés les ombrages du lieu sont évidemment recherchés et appréciés, les tenues sont légères et l'ambiance aussi joyeuse qu'il y a pas longtemps en vacances, les moules marinières venant on ne peut mieux s'inscrire dans ce tableau estival.

Pour la vidéo, activez Internet Explorer pour ouvrir ce site.
































C'est René qui causait dans l 'poste


                 Conception & Design : Desilog ©