3 visiteur(s) connectés.    4702166 articles vu                   

Au nom de sa famille, Bernard THIEBAUD rend hommage à son frère récemmnt décédé.


 

Décédé le 11 août dernier, à l'âge de 72 ans, André THIEBAUD dans sa jeunesse était très connu à Montchanin et bien peu d'habitants ne l'on pas un jour croisé accompagné de sa maman au cours de manifestations où elle l'emmenait régulièrement avec elle ou tout simplement « dans la rue » ou dans un commerce.

La plupart des personnes le connaissait et pour celles qui le découvrait, André THIEBAUD était une personne atypique. Son frère Bernard l'ancien Président de la société de chasse, aurait, au moment du décès souhaité au nom de la famille pourvoir lui rendre un hommage public ce qui fut impossible par les canaux habituels des avis de décès. Et Bernard qui m'a demandé si je pouvais être son relais nous en apprend un peu plus concernant son frère.

«  Dédé est né le 16 Février  1946 à LADOIX- SERRIGNY en côte d’or, il est devenu handicapé cérébral, suite au décès par noyade de notre sœur Christiane..

Depuis sa naissance, et jusqu’à l’Age de 5 ans, l’âge ou il a fait ses premier pas, mes Parents l’emmenaient en consultation à LYON .

Ils ont pu le faire grâce a Mme SCHNEIDER, ( des usines du Creusot). Cette Dame avec un grand D prit tous les transports à sa charge. Sans cette aide, mes parents n’auraient pas pu faire soigner mon frère. Il eu le bonheur d’avoir des parents qui se sont sacrifiés pour lui rendre une vie agréable entouré par ses 6 frères et sœurs.( 3 et 3). Les familles THIEBAUD étaient nombreuses et « Dédé » était le « chouchou » de tous. Tout le monde le connaissait pour ses manies ( il avait toujours sa ficelle et adorait les poneys ). Au décès de mes parents, ses frères et sœurs se sont occupés de lui. L'amour que mon frère a reçu de ceux qui l'entouraient a sans doute contribué au fait qu'il nous a quitté à l'âge de 72 ans ce qui est peu courant lorsque l'on est atteint par ce type de handicap. Les soins et l'attention qu'il a reçu des structures médicales qui l'on pris en charge y a fait également beaucoup ce qui, au nom de toute la famille me permet de remercier tous les éducateurs des foyers « Harmonie » et « Eglantine » du BREUIL.

Le Personnel et les Infirmières de l HEPAD la « Chansonnière » de SAINT DESERT .tout le personnel ( Infirmières , Docteurs, et Aide-Soignantes du service Neurologique du Grand Hôpital de CHALON SUR SAÔNE. »

 




                 Conception & Design : Desilog ©