8 visiteur(s) connectés.    4828692 articles vu                   

Julien GRANET médaillé de bronze aux championnats de FRANCE à l' épée.


 

Si, à l’instar du Foot, du Rugby du Basket , du Tennis et pas mal d'autres sports encore l' Escrime permettait à ses champions de vivre de leur passion et de leur talent, ça se saurait....

Aussi, ceux qui souvent furent les plus grands pourvoyeurs de médailles aux JO doivent certes mettre tout en œuvre pour faire retentir La Marseillaise ou pour le moins monter sur « la boite » mais au jour le jour, surtout penser à ce que sera leur avenir, une fois la pratique sportive passée.

Julien GRANET dont je vous ai parlé plusieurs fois, mène de front une carrière sportive de hait niveau, et des études en médecine très avancées puisqu'il vient d’entamer sa première année d'internat au CHU de GRENOBLE intégré au service des urgences à l'hôpital de THONON LES BAINS.

Inutile me semble t il de préciser que ce très haut niveau d'études n'est pas toujours compatible au maintien dans l' aussi haut niveau sportif d'où pour le petit fils à Lutta la « mamie » montchaninoise une saison d'escrime 2017/2018 compliquée. Celle ci s'est néanmoins terminée de bien plus belle manière qu'elle s'était précédemment déroulée avec une belle 3ème place au récents championnats de FRANCE qui ont eu lieu récemment à AMIENS ce qui permet au « toubib » de remonter à la 15ème place du classement national.

Jusque là, Julien GRANET n'avait lors de cette saison, obtenu qu'une 10ème place lors d'une étape du circuit européen c'était le 4 novembre dernier à COLMAR. Pas plus de réussite en circuit national bien qu'une 38ème place sur 467à LIVRY GARGAN en octobre soit tout de même une performance très honorable.

A coté de cela, le « un p'tit peu montchaninois » par ses ascendants, a « pointé » au delà de la 70ème place à NIMES et STRASBOURG.

« Julien a voulu changer de poignée sur ses épées ( de poignée droite à poignée orthopédique) en pensant améliorer son jeu pour l'international.

Mauvaise pioche et dégringolade au classement national de la 5èmè place en début de saison à la 21 ème place avant les FRANCE. » me confie « papâ » Claude lui même ancien porteur du maillot « ciel et blanc » du Stade.

Conscient de ce problème matériel, il revient à une poignée droite ce qui, conjugué à un entraînement en SUISSE type « coupe du monde » concocté par son club de COLMAR avec des autochtones, des Néerlandais et des Danois lui apporte de nouvelles sensations et une compétitivité retrouvée. Cela n'échappe pas aux instances de la « fédé » et Julien est remplaçant lors de l'épreuve de Coupe du Monde à PARIS il y a un peu plus d'un mois avant d'aborder en pleine confiance les championnats de FRANCE à AMIENS.

Son parcours :

Victoire 15/7 sur CLEORON de la VGA SAINT MAUR en tableau de 64.

Victoire par abandon sur GALLY de RODEZ en tableau de 32.

Victoire 15/12 sur REBUS de PARIS GRP en tableau de 16.

Victoire 15/13 sur MIDELTON de BEAUVAIS en tableau de 8.

Défaite 13/15 face à BOREL de LEVALLOIS PERRET en demi finale.

Pour la petite histoire, Yannick BOREL est 7ème mondial, et vient le 17 juin dernier en SERBIE de conquérir son 3ème titre Européen en prenant le meilleur sur l'Estonien NOVOSJOLOV. Yannick faisait partie de l'équipe qui fut championne Olympique à RIO en 2016.

L'avenir professionnel semble désormais tout tracé, pour le jeune homme qui, libéré de ce qui pour beaucoup est un vrai souci.Il n'est pas utopique de penser qu'une plus haute marche de podium lors des prochains championnats est un raisonnable objectif.




Julien GRANET en blanc était dans le dernier carré.
                 Conception & Design : Desilog ©