10 visiteur(s) connectés.    4828720 articles vu                   

Une cérémonie devenue ordinaire.


 

Si, l'appel de Charles DE GAULLE le 18 juin 1940 a eu un retentissement international, la cérémonie commémorative liée au 78 anniversaire de ce qui amorça la révolte des français ne s'étant pas résolus à la défaite, tout au moins à MONTCHANIN est demeurée on ne peut plus confidentielle.

Si, de la quarantaine de personnes rassemblée devant le monument vous soustrayez les élus de la majorité pour la plupart des adjoints et les représentants des deux franges de l'opposition, si de ce qui reste vous enlevez encore deux militaires de la communauté de brigades de la Gendarmerie, les drapeaux de l'Union Fédérale et de la FNACA et les musiciens de l'Harmonie Municipale les représentants de la société civile ne doivent sans doute pas occuper les doigts des deux mains.

En fait, pour entendre le Maire lire le communiqué du Secrétariat d' Etat, les sonneries et l'hymne national et assister au dépôt de la traditionnelle gerbe par lui même et Anne-Marie PORTE Secrétaire de l'Union Fédérale il n'y avait que des habitués que l'on croise lors de toutes les cérémonies.

La seule parenthèse pas forcement gaie est l'hommage que le Maire a rendu (voir vidéo) à Henri LAGRANGE qui durant de nombreuses années cumula les responsabilités et ne ménagea pas sa peine dans quasiment toutes les structures patriotiques au sein de l'ancien canton.

Bref ! Sans cela une cérémonie devenue malheureusement ordinaire...















                 Conception & Design : Desilog ©