7 visiteur(s) connectés.    4840623 articles vu                   

Une belle leçon de vocabulaire venant du MONT'CH....


 

En intitulant l'édition de mai des puces de Bourgogne, les « puces de drouille » les organisateurs nous adressent à tous une belle leçon de vocabulaire....

En effet, si on ouvre le dictionnaire, la définition du mot nous indique : « Marchandise sans valeur, vendue à bas prix, en solde ».

Donc, liée à la surprise d'un papa changeant la couche de bébé et interpellant son épouse pour lui dire : « chérie, Ambroise à la drouille » est une horrible faute de terminologie.

Rendons donc grâce à RENE et CARLOS de corriger les ignares que nous sommes et de nous remettre dans le droit chemin de la langue française.

D'autant que non contents d'intituler leur manifestation mensuelle « Puces de drouille » ils étayent l’appellation en précisant :

« Vide armoire, vide garage, vide cagibis, vide débarras, vide remises vide placards résumant l'ensemble de tout cela en « VIDE BORDEL »...trucs à 2 balles ».

Ainsi, ils sont totalement en phase avec le dictionnaire et nous délivrent un atelier recyclage de notre bon vieux français.

Vous l'aurez compris, le 13 mai prochain au Bois Bretoux chacun pourra mettre en vente ce qu'il souhaite à la condition que les articles, « fringues  plastiques, babioles » soient proposés à la vente à un prix de 10€ maxi.

Et en vendant à ce prix, la jambe de bois de grand père, le dentier de grand mère, ou l’œil de verre de votre parrain, ce seront autant de bonnes affaires dont il ne faut pas vous priver.

L'espace brasserie sera bien entendu ouvert et le plat du jour sera communiqué lors d'un prochain article.

Mais d'ors et déjà, cocher la date du 13 mai sur votre agenda sera une sage précaution.



                 Conception & Design : Desilog ©