3 visiteur(s) connectés.    4717307 articles vu                   

Puces de Bourgogna: Pas si mal....


 Contrairement à ce que l'on pouvait penser de passage dimanche matin au Bois Bretoux, l'édition « martienne » des Puces de Bourgogne du Sud a remporté un bon succès compte tenu du contexte météo.

Certes, avec 4 à 5 étalages coté rue de MÂCON, on a connu beaucoup mieux. Mais si, rafraîchis par la pluie glaciale du matin, beaucoup d'exposants étaient restés à la maison, dès que, sur le coup de 9 heures, la température est remontée, les visiteurs sont venus en très grand nombre et se sont attardés devant une offre très fournie.

Coté rue de la paix et dans l'environnement de la pharmacie et du contrôle technique, ce fut par instant la grande foule et si, de l'autre coté de l'avenue elle fut un peu moins dense, c'est uniquement parce que la surface était plus large.

En parcourant les stands, chacun put se rendre compte que cette année de puces qui s'ouvrait véritablement dimanche passé, laissait augurer un choix tout aussi large qu' éclectique et susciter un intérêt particulier pour les « chineurs » à la recherche d'objets qu'ils pourront à leur tour revendre pour dégager un bénéfice. Mais, les dits « chineurs à la volée » ne sont pas les seuls intéressés la frange de celles et ceux recherchant des objets plus précis soit, utilitaires dans l'état, soit pour compléter une collection dénicheront dès avril prochain de quoi les satisfaire.

Mais ce que les uns et les autres sont assurés de trouver et qui, à coup sûr les satisferont quelque soit la saison, ce sont bien sûr les tables dressées de bon matin, pour, dans un premier temps servir les « tripiers » qui ne laisse passer aucune édition pour « s'en mettre un bol dans la panse ». Ensuite vient le tour de celles et ceux venus pour « le plat du jour » comme dimanche l'AXOA au porc qui a ravi les palais ?

Bon, si ce 11 mars ce n'était pas encore l'édition référence, le rendez-vous avec le printemps était d'ors et déjà fixé et pourquoi pas dès le 8 avril ?

























                 Conception & Design : Desilog ©