6 visiteur(s) connectés.    4577104 articles vu                   

MSP : Des précisions concernant le pré-financement.


 

Vous avez pu, il y a quelques jours, prendre connaissance des conditions d'obtention du prêt contracté par la commune dans le but de financer la construction de la Maison Pluridisciplinaire de Santé qui a démarré son activité en début du mois de février.

Dans cet article s'appuyant sur le document que m'a fourni la municipalité, je vous confiais entre autre qu'en date du 12 février, je l'avais ré interrogé à propos de la somme de

17 033,29€ représentant des intérêts de pré-financement dont je ne m'expliquais pas l'opportunité et sans doute vous non plus.

Je viens par un courrier recommandé daté du 16 février dernier de recevoir une réponse contenant les explications du bien fondé de cette somme.

«  Le pré-financement est la période entre le premier déblocage des fonds et le début du remboursement, où l'on dispose des fonds sans remboursements. Cette période donne lieu au paiement d'intérêts intercalaires ou de pré-finacement qui sont réglés soit à la fin du pré-financement soit durant la période de remboursement du prêt, ils donnent alors lieu au paiement d'intérêt sur ces intérêts pendant toute la période de remboursement. » m'écrit le Maire.

( NDLR).On pourrait assimiler cela à un prêt relais comme en connaissent beaucoup de ceux qui « font construire ».

Vous l'aurez compris, c'est un peu technique et peu audible pour le commun des mortels. La suite l'est beaucoup plus.

Le Maire ajoute en effet que cette période de pré-financement a permis d'arrêter le taux à 1,5% (constant durant 40 ans) ce qu'il avançait déjà fin 2016 et d'ajuster le montant de cet emprunt ce qui n'avait pas été dit. En effet, il était prévu, en sollicitant la caisse des dépôts et consignation de contracter un emprunt de 2 900 000€ comme il était par exemple indiqué dans la lettre du Maire d'octobre 2016. Au final ce n'est que 2 422 000€ donc 478 000 € de moins. En outre, le Maire me précise que les intérêts de pré-financement ont été intégralement remboursés en décembre 2017 et n'ont donc pas été intégrés au prêt lui-même économisant ainsi des intérêts sur les intérêts.

Autre point non négligeable, cette solution a permis de commencer à régler les entreprises ( celles-ci recueillent des avances sur situation de travaux ) sans avoir encore débuté le remboursement de l'emprunt. (ce qui est effectif depuis le 1er janvier 2018). C'est donc globalement une bonne nouvelle, pour les entreprises comme pour les contribuables.


Ce que l'on peut en dire :


Entre la lettre du Maire d'octobre 2016 et la réalité 2017/2018, les choses ont énormément évolué allant dans le sens d'une économie de près de 16,5% par rapport au montant de ce qui était prévu.

A l'époque, le Maire avançait que le prêt prévu de 2 900 000€ engendrait des annuités de remboursements d'environ 130000€ correspondant aux loyers des personnels de santé.

Si, l'on en croit le tableau d'amortissement reçu de la commune et joint à mon article précédent, les annuités ne sont plus que de 80 509€ soit un écart d'environ 49 500€ par an. Où est l'explication ? Pour l'heure, ça fait penser à Jésus multipliant les pains....

Mais là n'est pas l'essentiel puisque j'ai eu, et vous par voie de conséquence la réponse à ce que je demandais permettant de vous renseigner d'une manière très concrête.



                 Conception & Design : Desilog ©