8 visiteur(s) connectés.    4352218 articles vu                   

Paec photovoltaïque :Communiqué de l'UAMC


 

Communiqué de Josiane Genevois, Marc Martin, Christelle Burquier, Daniel Jeandot, Elise Amado, Annie Pretet, élus Municipaux de l’U.A.M.C de la Liste Avec Vous, pour Vous !


Projet panneaux photovoltaïques sur la décharge de Montchanin.


Afin que les choses soient bien claires et au nom du PRINCIPE DE PRECAUTION l'U.AM.C déclare ce qui suit.

L'état actuel du fonctionnement de la décharge est connu : il y a toujours des lixivias et des gaz – certes en moindre importance - qui sont libérés par cette décharge.

Dans ces conditions, notre groupe reste sur sa position de ne pas donner un avis favorable à l’implantation de panneaux photovoltaïques ainsi qu'à tout autre projet, quel qu’il soit, sans la garantie obligatoire de cessation totale d'activité à l'intérieur du site.

Nous rappelons qu'à l'heure actuelle un million annuel d’euros est dépensé (montant annoncé par le président de l'ADEM locale lui-même) pour la sécurité quotidienne de ce site. Doit-on comprendre, puisque certains nous disent qu'il n'y a plus de danger, que l'ADEME nationale dépense votre argent pour rien ?

Le Président de l’ADEM locale (association de défense) a reconnu dans divers articles de presse dont celui de janvier 2018 l’activité de la décharge. Bien sûr les lixivias ont diminué, cela est normal puisqu'il nous assure dans le même temps de la parfaite étanchéité de la couverture. Il démontre donc, par son analyse, que :

le reste de lixivias et de gaz provient bien d'une décharge encore active. C.Q.F.D.

De plus, si la situation n'était pas si sérieuse on ne pourrait que sourire lorsque certains, pour vendre leur produit, avancent l’argument d’attractivité de ce site, devenu selon leur terme « touristique » grâce à la réalisation de ce projet !!! (Annonce faite lors du Conseil Municipal de juin dernier).

Pour conclure : en aucun cas les élus de l’U.A.M.C ne pourront être tenus pour responsables de l’échec de ce projet.

Halte au chantage !

M. Le Maire dispose au sein de son Conseil Municipal d’une large majorité (22 voix + 1 voix du représentant de l’ADEM locale) pour faire adopter cette décision.

Vous pouvez compter sur les élus de l’U.A.M.C pour défendre votre Santé et votre Sécurité.




                 Conception & Design : Desilog ©