10 visiteur(s) connectés.    4835037 articles vu                   

Abordez la philosophie dans la bonne humeur.


 

Par un précédent article, je vous avais indiqué que l'équipe de MONT'CHANIN-BAR mettait à profit ce début novembre pour habituer les organismes et aussi les esprits à ce qui les attendra dans un mois et demi lorsqu'il s'agira de terminer 2017 pour laisser place à 2018.

Le premier étage de la fusée sera allumé dimanche avec l'avant dernière édition des Puces de Bourgogne qui, en dehors de l'aspect commercial permettra à celles et ceux qui rejoindront le Bois-Bretoux de déguster un boudin maison après avoir assisté à sa fabrication. C'est tout juste si les convives comme ce qui se fait dans certains restaurant concernant les poissons et les crustacés ne choisiront pas leur portion d'un boudin qui s'annonce délicieux.

Le second étage sera mis à feux mardi 14 par une soirée « VIN DE MERDE » à quelques heures du Beaujolais nouveau. Je vous en avais expliqué la raison l'an passé mais pour ceux qui n'avaient pas tout compris j'en remets une couche.

Chaque année à l'heure du Beaujolais nouveau, le « MONT'CH » était confronté aux réflexion de celles et ceux qui, avec élégence trouvaient toujours que le breuvage était meilleur une ou deux années en arrière et que la présente année, « c'était de la merde.... ».

Quant à faire se dirent René et Carlos, pourquoi ne pas servir un vrai « vin de merde ? » pour peu qu'il existe

Après quelques recherches, ils découvrirent que le breuvage existait bel et bien et était élaboré dans le Gard (34).

Voici ce qui en est dit :

« Chacun de nous garde en mémoire le souvenir de vins plus que décevants, voire impossibles à boire, tout juste bons à finir dans l'évier... mais à ce jour, seul Jean Marc SPEZIALE eut le courage ...ou la folie de le revendiquer et de l'afficher clairement sur l'étiquette: "Le Vin de Merde"; Alors forcément on s'étonne.... on s'interroge. Mais lorsque l'on découvre que l'homme est épicurien et défenseur du goût, il y a fort à parier que, comme il est précisé sur l’étiquette " le pire ...cache le meilleur " et qu'il ne peut s'agir que d'une incitation à dépasser nos préjugés ».

La soirée mardi, sera donc placé sous le signe de ce vin du sud et permettra à celles et ceux qui ont pris la précaution de réserver de passer une soirée où ils pourront vers 20 heures faire honneur au buffet « plats chauds plats froids » qui sera servi dans le cadre d'un événement animé musicalement par GILOU accordéoniste de Pierre PERRET et Licence IV avec plusieurs passages à la télé ainsi que par JAFON DE LACOB à la guitare.

J'ajoute qu'à la sortie de l'établissement du Bois-Bretoux, les participants seront mieux armés pour éventuellement débattre avec BHL ou FILKENKRAUT puisque le « VIN DE MERDE » est qualifié comme étant le vin des philosophes...

Bien qu'en principe l'ensemble des places disponibles aient été retenues il n'est pas inutile de contacter « LE MONT'CH » en appelant le 03.85.78.49.19 ou le 06.81.04.11.92 pour le cas où des places se libéreraient.



                 Conception & Design : Desilog ©