8 visiteur(s) connectés.    4419397 articles vu                   

Le soleil a contribué au succès des puces de bourgogne.


 

Le soleil aidant, les puces de bourgogne sont, dimanche entrées de plein pied dans la période estivale, ces journées s'étalant sur au moins 5 mois propices aux activités « le nez au vent » où chacun prend plaisir à s'attarder et à ne pas compter les minutes qui s'écoulent.

Concernant les puces qui chaque mois, lèvent leur rideau pour animer le quartier du bois bretoux, s'attarder, revêt plusieurs visages. Déjà, il y a ceux qui devant chaque étalage stationnent afin d'être certain d'avoir tout vu et de ne pas passer à coté de ce qui devrait être une bonne affaire. Ensuite, il y en a d'autres, pour la plupart de la gent masculine qui eux s'attardent autour de la « Germaine » en attendant ou pour retrouver les copains la plupart du temps pour évoquer l'actualité, s’enquérir des nouvelles qu'aucun média n'évoque jamais, apporter des solutions personnelles à ce qui pour ceux se prétendant des notables constituent des problèmes insolubles, ou tout simplement en racontant la dernière histoire inédite dans la bonne humeur et en levant un verre.

Une autre catégorie exprime elle, le plus grand intérêt pour le bien manger, dès 10 heures s'il s'agit d'un bol de tripes, un peu plus tard pour comme ce le fut dimanche passé, pour la poule au pot une manière originale, mais finalement pas tant que çà de rendre hommage au « bon Roi Henri IV ».

Dimanche, vers midi, un autre hommage fut rendu, pour quelqu'un de plus contemporain, Victor LANOUX, qui par le biais de la « Télé » a rendu populaire la brocante et qui s'est éteint récemment. Pour l'occasion, Thierry BARBELIVIEN, frère de Didier, chanteur et compositeur, lui même exerçant une activité liée à tout ce qui touche au soutient des activités de spectacle était venu de GENELARD où il habite pour s'associer aux exposants et bien entendu à René et Carlos et par la pensée, s'incliner devant la dépouille de l'acteur et, par le « verre du souvenir » lui rendre hommage.

Autre visite l'après midi, celle d'un candidat député pour les prochaines législatives venu en quelque sorte « faire son marché » en rencontrant les électeurs.

C'est donc pour les puces de Bourgogne, une étape de mai particulièrement réussie avec des exposants très satisfaits par le volume des affaires des visiteurs l'étant tout autant, par le choix qui leur fut proposé et une organisation comblée et qui donne rendez vous à tout le monde le 11 juin prochain.

Celles et ceux qui, quelque soit leur âge, anciens des « sixties » des « seventies » ou des « eightise » et qui, dans leur cœur ont toujours 20 ans, pourront, le temps d'un spectacle qui sera présenté par Julien LEPERS retrouver leur heureuses et insouciantes années.

Ce spectacle qui sera proposé vendredi prochain à CHALON réunira de nombreux artistes dont vous trouverez la liste dans l'affiche ci-dessous. Il suffit de vous y rendre.










































                 Conception & Design : Desilog ©