7 visiteur(s) connectés.    4839517 articles vu                   

Après le dernier Conseil Municipal, l'UAMC communique.


 

Lors de ce Conseil Municipal plusieurs points importants ont été abordés, notamment la fermeture de l'école Jean de la Fontaine et les différentes problématiques de la rue de Mâcon.

Le bon père de famille reste occupé à casser la maison

 Avant l'ouverture du Conseil Municipal le Maire demande à la délégation de parents d'élèves de l'école Jean de la Fontaine de s'exprimer.

 Fermeture de l’école Jean de La Fontaine : 

Comme le disait Émile de Girardin :

« Gouverner, c'est prévoir. »

Prévoir c'est: ANTICIPER.

 L'anticipation est une belle et noble ambition. Elle se concrétise en menant une réflexion ouverte avec d'autres personnes.

 

Avant de parler fermeture, la municipalité, qui avait tous les moyens à sa disposition pour anticiper, se devait d'effectuer une projection sur l'avenir concernant le nombre des enfants actuellement scolarisés dans cet établissement, et le nombre de ceux qui sont à la crèche et qui assureront la relève.

Elle se devait également de faire un bilan sur le nombre des enfants habitant Montchanin scolarisés dans les communes extérieures et le nombre de ceux, habitant les communes extérieures, scolarisés à Montchanin.

Annoncer cette fermeture comme inéluctable et prendre ainsi, par cet effet de couperet, les parents en otage deux mois avant la fin de l’année scolaire, n'est pas sérieux. D’autant plus, qu'à la réunion du 16 mars, les parents ont été invités pour une réorganisation de la carte scolaire. Il faut ajouter que cette fermeture, comme l'ont souligné les parents d'élèves, impactera directement l'école Curie-Pasteur qui perdra ainsi tout son vivier.

 On peut, sans nul doute, y voir également une attitude électoraliste.

En effet, suite aux fermetures programmées de deux classes - une par an - il est préférable pour la majorité actuelle de fermer cette école maintenant plutôt que dans deux ans, ce qui nous amènera à un an des prochaines élections. Cette fermeture à un an des élections serait beaucoup plus préjudiciable à la majorité, car bien plus fraîche dans l'esprit de chaque électeur. A contrario, après trois ans, la fermeture ne sera qu'un souvenir estompé.

 COMPTE DE GESTION DU RECEVEUR MUNICIPAL EXERCICE 2016

 

Un excédent global de clôture égal à 1.782.679 euros.

 

Cet excédent, particulièrement important, doit, n'en doutons pas, dans l'esprit de la majorité, servir à payer les loyers non perçus de la MSP, car jusqu'à présent et malgré nos demandes, nous n'avons toujours pas la liste des 27 praticiens annoncés en Conseil Municipal.

 Il serait beaucoup plus judicieux d'employer cet argent pour le mieux-être des administrés.

Pour parer à l'augmentation mécanique due à la loi de finances il aurait fallu réduire les taux communaux d’imposition (taux qui par ailleurs n’ont pas changé  depuis 2005) pour obtenir

 

une vraie non augmentation de l'impôt à Montchanin

 

ou encore

 

investir pour répondre aux demandes et aux besoins de la population dans divers domaines.

 

En ce qui concerne le budget primitif pour 2017          

 

Le montant de l’investissement prévu est ridicule par rapport aux dépenses de fonctionnement.

Le budget de dépenses de fonctionnement est supérieur à 5.5millions : (total des dépenses de gestion courante 5 727 100 dans la rubrique dépenses de fonctionnement), et de seulement 760 000€ pour les travaux hors MSP : (liste des travaux 3868796-3109339=759 457€)

 Il n’y aucune prévision d’investissement de structure

L’investissement de la MSP est couvert par un emprunt remboursable sur 40 ans et censé être protégé par les loyers. Qu'adviendra t-il si la MSP n'est pas complètement occupée ???

La charge de personnel pour notre ville est de 63% des Dépenses Réelles de Fonctionnement, soit environ 3.7millions d’euros !!  Dans la même strate, car il faut bien comparer, les charges de personnels s’établissent à 50.67%, et aucune action modificative et de réajustement n’est prévue !

Il est vrai que le CAPA a été intégré, mais quel surcoût !

Voilà pourquoi nous nous sommes abstenus pour ce vote.

 

 

 QUESTIONS DIVERSES

 

Les différentes problématiques de la rue de Mâcon.  

 

Une fois de plus, par manque d'anticipation et par manque d'information de la majorité, face aux problèmes récurrents d’assainissement, d’urbanisation et de mise en sécurité rencontrés par les riverains de la rue de Mâcon depuis plusieurs années, n'ayant jamais eu de réponse de la part du Maire, la désespérance s'est installée dans les esprits, au point que certains jeunes couples souhaitent quitter Montchanin.

Face à cette situation, l'U.A.M.C a pris l'initiative de proposer à ces  habitants un temps d’échanges à l'Espace Tuilerie le samedi 10 03 2017.

Le but de cette rencontre était de donner la parole aux personnes concernées afin qu'elles saisissent l'occasion  de faire entendre leurs observations, et d'ouvrir ainsi la possibilité de trouver ensemble des solutions pour l’intérêt de tous.

Grâce à  notre initiative complétée par notre question diverse posée en public, le Maire  a dû planifier la tenue d'une réunion de quartier mi- avril début mai avec les responsables des services techniques communautaires pour informer, résoudre, proposer un échéancier de travaux pour l'assainissement, l'urbanisation et la mise en sécurité de cette rue. Nous resterons vigilants  sur les solutions apportées à ces problèmes.



Les élus minoritaires municipaux  de l’U.A.M.C,  de la liste Avec Vous, pour Vous !

 Josiane GENEVOIS Marc MARTIN Elisa AMADO

 Daniel JEANDOT Chrystèle BURQUIER Annie PRETET      

NDLR. N'ayant pas assisté à ce dernier Conseil Municipal, je publie ce communiqué de l'UAMC en laissant la responsabilité des propos et arguments qui y sont tenus sous la seule responsabilité de ses auteurs. Les lecteurs auront, concernant les fermetures de classes, la possibilités de se faire leur propre opinion en assistant à la prochaine séance extraordinaire du Conseil Municipal qui se tiendra en Mairie le 6 avril prochain à 19 heures.


H.M





                 Conception & Design : Desilog ©