5 visiteur(s) connectés.    4839504 articles vu                   

Des riverains de la rue de MÂCON expriement leur mécontentement.


 

C'est une initiative inédite que celle prise par l'UAMC (Union pour l'Avenir de Montchanin et son Canton) en cette mi-mars. En effet, certaines rumeurs étant venues à l'oreille de Josiane GENEVOIS et des personnes qui l'entourent au sein de l'association, concernant le mécontentement des riverains de la rue de Mâcon, une initiative a été prise pour réunir ces personnes afin de connaître la teneur de leur mécontentement.

Je rappelle, que la Présidente de l'UAMC est elle-même une habitante de la partie nord de cette rue et ne subit pas les mêmes désagréments que les habitants des lotissements bâtis sur des terrains vendus par la société immobilière qui gère les anciennes propriétés SCHNEIDER.

De là, à organiser une réunion avec ceux-ci, le pas fut vite franchi et quelques heures de tractages dans leurs boites aux lettres plus tard, c'est une vingtaine de riverains qui a répondu à l'appel de l'UAMC samedi matin à l'espace Tuilerie.

Comme c'est souvent le cas dans ce type de rassemblement, tout débute par des questions générales et se poursuit avec des cas particuliers. Cela fut d'autant plus vrai que l' UAMC invita les présents venus pour certains en couple à se présenter.

Sur un plan général, la vitesse excessive des véhicules circulant sur cet axe a été pointée du doigt certains riverains déplorant également que des poids lourds camions ou bus l'empruntent. Il y a donc à leurs yeux une forte nécessité de mise en sécurité, mais pas que...Mis en cause également, l'écoulement des eaux pluviales et l'entretien des fossés et à ce propos est il dit, une réponse surprenante de la CUCM « les riverains doivent nettoyer les fossés devant chez eux comme ils doivent le faire pour la neige... ».

L'un des présents indique qu'ayant interrogé la CUCM, il lui a été répondu que 187000€ seraient engagés en 2017 concernant divers travaux sur cette artère notamment pour le nettoyage. Josiane GENEVOIS indique alors qu'en 2017 il s'agira de l’assainissement et en 2018/2019 la voirie. « Mais » ajoute l'élue de l'opposition, « je sais comment ça marche » prenant pour exemple les travaux prévus au collège Anne FRANK sans réunion préalable et la mise devant le fait accompli.

Sur un plan personnel, un couple indique toutes ses difficultés à utiliser le « tout électrique » chauffage, électro ménager, informatique.

«  Les permis de construire ont été accordés sans renforcement du réseau électrique. Constatant que nos appareils ne fonctionnaient pas normalement, nous avons alerté EDF qui est venu faire des mesures, et a relevé 180V au lieu de 220/230V. C'était même noir au tableau électrique.... » «  Vous êtes en bout de ligne nous a t il été dit sans apporter de solution ».

Nous nous sommes rapprochés de Monsieur VERNOCHET sans aucun effet. Même une lettre recommandée étant envoyée fin novembre n'a pas eu de réponse... »

Un riverain de la partie nord ayant emménagé en 1975 et ayant fait carrière dans le bâtiment s'insurge qu'en période d'orage il lui arrive d'être partiellement inondé. « J'ai été voir le Maire et je lui ai expliqué ce qu'il convenait de faire pour éviter les inondations, mais c'est resté lettre morte. Du coté de la CUCM, on me recommande d'installer une pompe.... ».

Il y aurait encore bien des choses à écrire comme par exemple ces nouveaux habitants des lotissement qui envisagent déjà de quitter MONTCHANIN....

De son coté, Josiane GENEVOIS élue minoritaire à la CUCM, sait très bien qu'elle n'a guère de possibilité de peser sur l'inertie de la CUCM. Toutefois, au terme de cette réunion, elle indique qu'elle sollicitera une réunion sur place entre « décideurs » de la CUCM et riverains. De là, à ce que cette demande aboutisse.....







                 Conception & Design : Desilog ©