4 visiteur(s) connectés.    4833103 articles vu                   

l'OMS affiche sa bonne santé et honore ses anciens.


 

C'est vendredi, qu'à la salle du Moderne avait lieu le « raout » annuel de l'OMS avec deux événements successifs et en premier lieu l'assemblée générale annuelle statutaire suivie par les trophées des sports. L'AG constituant la première partie de soirée s'est déroulée comme à l'habitude en présence d'un public bien moins dense que la seconde partie, différence bien compréhensible dans la mesure où ce sont surtout les dirigeants des clubs qui sont intéressés ou plutôt qui s’intéressent aux activités et la gestion de l'office.

Parmi cette assistance, outre, Jean-Yves VERNOCHET Maire et Conseiller Départemental, Alain BALLOT et Félix MORENO respectifs Maire de SAINT EUSEBE et SAINT LAURENT D'ANDENAY avaient répondu à l'invitation qui leur avait été faite.

Autres invités, les prédécesseurs de l'actuel Président, Pierre CORNELOUP, Jean DERAIN, Bernard BURQUIER et Yohann CASSIER venu également en tant qu'Adjoint chargé des sports à la ville.

C'est donc l'actuel et 5ème Président depuis la création de l'office il y a 45 ans Philippe MORELE qui a ouvert l'assemblée général par un discours que vous pouvez retrouver dans son intégralité en visionnant la vidéo jointe.

Le rapport d'activité :

Présenté par Elise AMADO, la secrétaire de l'OMS ce rapport fit ressortir que, comme cela avait été annoncé lors du changement de bureau, « bon nombre d'idées avaient germées au cours de la saison passé ». Elle se félicita du succès obtenu par la fête du sport conséquence d'une forte mobilisation et grâce aussi à une météo favorable.Quant au duathlon venu en remplacement de la corrida de fin d'année, la secrétaire en vanta le tracé à l'intérieur du complexe sportif ayant permis au public de suivre intégralement le déroulement de l'épreuve sans en plus avoir à acquitter de droit d'entrée. Dans son propos, Elise AMADO ne nia pas qu'il faudra travailler à l'amélioration de cet événement « dont il faut bien une première fois ». En fin de rapport, l'oratrice confia que 2016 a été un bon cru pour l'OMS « et nous ferons mieux en 2017 » avant de conclure : « Si nous sommes là ce soir, comme depuis 45 ans, c'est grâce à Monsieur Pierre CORNELOUP fondateur de l'OMS. Merci à vous Pierre... ».

Le rapport financier :

En charge des finances de l'Office Christine PLOCINICZAK présenta un rapport en termes de lignes beaucoup plus garni au chapitre des dépenses que des recettes. Les manifestations constituent 75% des dépenses et la subvention municipale 92% des recettes la saison se terminant par un bénéfice de près de 14% du total des recettes.

Concernant 2017, la Trésorière, part sur un budget équivalent et équilibré, ne pouvant en dehors de la subvention municipale anticiper sur les autres recettes.

Tous les rapports ont été soumis aux votes de la salle et approuvés à l'unanimité.

Puis dans le cadre de sa fonction d'Adjoint aux sports, Yohann CASSIER invité à prendre la parole après avoir remercié Philippe MORELE pour ses notes d'humour,confia les difficultés qu' au plan physique, il avait éprouvé lors de sa participation au duathlon. Il se félicita de la bonne entente entre l'OMS et la Mairie dans le cadre du « vivre ensemble ». Il salua le travail de l'ensemble des personnels du service des sports aux cotés des clubs. Les échangent et les débats sont toujours enrichissant dans une pratique sportive en évolution qui de plus en plus veut évoluer en salle générant ainsi pour les élus une inévitable adaptation. A ce titre, l'Adjoint précisa que le coût d' éclairages des installations sportives à hauteur de 57000€ est supérieur à celui de la ville...

L'intervention suivante, celle de Jean-Yves VERNOCHET fut beaucoup plus concise. Il remercia tout d'abord les anciens Présidents qui ont su « galvaniser » les associations sportives soulignant également que les Maires, Lucien PARRIAT, Louis FARASTIER, Pierre FOREST, Pierre CORNELOUP « avaient tous œuvré pour que les jeunes aient l'envie de faire du sport. » Poursuivant, le Maire indiqua qu'une grande part du budget de fonctionnement de la ville y était consacré promettant de « continuer avec le sport et la jeunesse »


Sans prétendre que les questions ci dessus relèvent de la routine, le point fort de cette assemblée générale fut sans aucun doute l'hommage qui fut ensuite rendu aux 5 Présidents qui se sont succèdés à la tête de l'OMS depuis 45 ans. Tout à tour, chacun d'entre eux fut appelé à prendre la parole.

Premier intervenant, Yohann CASSIER qui, quitta son poste il n'y a qu'un an, confia que lorsqu'il fut le Président de l'Office, sa situation était assez compliquée dans la mesure où en même temps il était éducateur à la JSMO et Adjoint aux sports de la ville donc, plusieurs casquettes ce qui n'avait pas manqué de faire jaser. Il avoue devoir beaucoup à Bernard BURQUIER son prédécesseur dont il a emboîté le pas dans la conduite de l'OMS. Il se félicite d'observer à MONTCHANIN un milieu sportif très bien structuré qui perdure dans la nécessité du respect et du débat.

Vint alors le tour de Bernard BURQUIER se déclarant très heureux de retrouver les sportifs avec lesquels il a de moins en moins de contacts. Il tient à remercier l'ensemble des bénévoles qui œuvrent pour le sport et qui «  prenant des jeunes de 5à 6 ans essayent d'en faire des jeunes bien dans leur peau »

Pour Jean DERAIN, la Présidence de l'OMS fut relativement dure puisqu'il devait succéder à l'emblématique Pierre CORNELOUP. Il estime que lui et son équipe ont fait le maximum pour que tout se passe au mieux et confie qu'avec les Maires successifs tout s'est également bien passé. Se tournant plus précisément vers Jean-YvesVERNOCHET, après lui avoir dit « qu'il n'était pas mal » il l'invita tout de même « à donner un peu plus au sport qui n'en a jamais assez et dont l'argent qui lui est consacré n'est jamais perdu. »

« La tournée » des anciens Présidents se conclut avec Pierre CORNELOUP fondateur de l'Office Municipal des sports il y a donc 45 ans. Pierre rappela la composition du tout premier bureau dont j'extrais Robert DESTANDEAU et Eugène DECERLE. IL rappela l'importance du sport qui d'une année à l'autre constitue une population de 2000 pratiquants dans les diverses disciplines qui leurs sont offertes. Il insista sur l'étroite relation qui a et doit exister entre le milieu sportif et la ville pour qu'à MONTCHANIN « le sport se porte bien ». Il insista sur la nécessité d'être un peu rêveur, de construire et bâtir en s'appuyant sur une anecdote que je juge et ne suis sans doute pas le seul, non anodine :

« Lorsque nous avons construit le parcours de santé et bâti le mur pour le tennis l'enveloppe globale s'élevait à 334000 francs ( 50918€) TTC. Étant Maître d’œuvre et d'ouvrage, nous avons récupéré la TVA qui est donc venue en déduction. Parallèlement nous avons obtenu pour 173530 francs (26454€) de subventions (environ 62% suivant le taux de TVA de l'époque). J'ajoute qu'à l'époque, l'OMS a donné 21000 francs (3201€). Puis, se tournant vers Jean-Yves VERNOCHET : « Bien sur Monsieur le Maire, vous savez que maintenant on ne peut trouver autant de subventions.... »

C'est par un tonnerre d'applaudissements que Pierre CORNELOUP fut raccompagné vers sa chaise enfin, pas tout à fait puisque les Présidents se virent remettre un cadeau souvenir pour lequel, je ne rentrerai pas dans le détail en précisant toutefois qu'en cas de contrôle anti dopage ou plutôt routier....

* NDLR : Tout ce qui figure entre parenthèses où surligné n'a pas été prononcé et relève de mes propres calculs.









Philippe MORELE.

J.Y VERNOCHET.

Christine PLOCINICZAK.

Elise AMADO.

Y. CASSIER, JY VERNOCHET, A BALLOT et P CORNELOUP.

J DERAIN, F. MORENO, B BURQUIER, J. GENEVOIS.

Bernard BURQUIER

Jean DERAIN.

Pierre CORNELOUP.

Les anciens Présidents...

..et un p'tit cadeau pour la route...

Parmi le public.
                 Conception & Design : Desilog ©