4 visiteur(s) connectés.    4833107 articles vu                   

Puces de Bourgogne: Peu d'exposants mais tout de même bien des convives.


 

Plus que la température ambiante et le temps gris, ce sont certainement les incertitudes des conditions de circulation qui ont retenu les exposants potentiels pour venir dimanche passé « déballer » aux Puces de Bourgogne du Sud.

Il est rare dans l'histoire de cette manifestation de dénombrer si peu d'étalages 3 si j'ai bien compté lorsque j'y suis passé à mon heure habituelle. Qui dit peu d'exposants dit aussi peu de visiteurs le « bouche à oreille » faisant rapidement son effet.

Une exception toutefois, celles et ceux pour qui, les Puces sont une occasion de se mettre à table en famille ou entre amis. Cela concerne les « tripares » entendez par là, les copains qui en milieu de matinée s'en offre un bol, et un peu plus tard, les candidats à la cuisine de terroir et pour qui la poté est un incontournable de l'hiver.

Ils sont naturellement venus comme d'habitude en profitant pour présenter leurs vœux dans la bonne humeur au dessus d'assiettes fumantes en se donnant rendez-vous pour l'édition du 12 février et l'espoir que la grenouille recommencera son ascension.





                 Conception & Design : Desilog ©