6 visiteur(s) connectés.    4834961 articles vu                   

En décembre, c'est un peu le calendrier de l'avent aux Puces de Bourgogne...


 

Décembre est désormais bien installé et avec lui, ses premières températures négatives et le givre qui, avec le soleil sublime les paysages matinaux. Nous serons donc dimanche prochain à 15 jour de Noël, jour de cadeaux et de bien manger.

C'est dans cette optique que la dernière édition des Puces de Bourgogne s'installera donc à son emplacement habituel l'événement conjuguant les deux aspects festifs que sont étrennes et bonne chère.

Concernant cette dernière, la carte du « MONT'CH » comportera ses choix habituels avec en plat du jour, une queue de bœuf et ses légumes. Les gastronomes n'ignorent pas que cette pièce de la bête pour ne pas être la plus connue est probablement l'une des meilleures que l'ont puisse cuisiner par exemple façon pot au feu, ni trop grasse ni trop maigre, moelleuse au palais. Il y a plusieurs manière de préparer ce plat très souvent inscrit aux menus des « bouchons Lyonnais », une vraie cuisine de terroir.

Mais bien entendu décembre, c'est le moment que la plupart d'entre nous marque par un présent offert à des proches, parents ou amis le fil des années faisant que bien souvent personne ne sait quoi offrir tout l'ayant déjà été. La solution sera probablement présente en parcourant les stands des exposants qui seront installés ce prochain dimanche étant entendu que de vrais « pucistes » ne sont jamais effrayés par la chute du thermomètre, toute relative d'ailleurs compte tenu de la saison. Comme à l'habitude le choix sera une fois encore très important et ce, dans de multiples domaines. livres, bibelots, outillage, CD ou Vinyles, vêtements quasiment neufs et probablement des choses plus insolites auxquelles personne ne pense et sur lesquelles on a un « flash » lorsqu'on les découvres...

Dame météo n'annonçant aucun précipitation, avec une « petite laine » c'est une belle journée qui s'annonce et qui méritera qu'on aille passer quelques heures et même déjeuner au Bois Bretoux histoire d'anticiper un peu sur ce qui, dans une quinzaine égayera tous les foyers.

Après cette lecture, vous ne trouvez pas qu'il manque quelque chose ? Le Père Noël évidemment ! Mais que les plus jeunes se rassurent, ils pourront le croiser aux Puces de Bourgogne, éventuellement recevoir des cadeaux et déguster des papillotes. Plus personne au sein des familles n'a donc de raison valable pour ne pas prendre la direction du Bois Bretoux dimanche.



                 Conception & Design : Desilog ©