4 visiteur(s) connectés.    4831702 articles vu                   

Puces de Bourgogne. Les frileux ont raté le coche.


 

Nul ne doute que celles et ceux qui suivent l'actualité du Bois-Bretoux en ouvrant leurs volets dimanche matin se sont dits : « Il fait un temps à ne pas mettre une puce dehors ». En ça, ils ont eu tord car en arrivant à proximité du lieu d'implantation habituel des « Puces de Bourgogne » les voitures étaient tout de même assez nombreuses.

Qui plus est, il a fallu placer quelques exposants coté parking rue de MÂCON, une bonne surprise pour les organisateurs compte tenu de la météo et au final une édition réussie.

Certes, s'il y avait eu des offres de parasols ou de mobilier de plage, il n'est pas certain que leurs vendeurs auraient fait facilement affaires. Quoique, hors saison, les prix peuvent être attractifs. Mais inutile de donner des regrets à ceux n'étant pas venus, je n'ai vu ni rabane, ni ensemble pelle seau râteau pour « les petites n'enfants » ni même un frisbee...

Par contre, des gens en imper munis d'un parapluie, il y en avait pas mal qui ont parcouru les stands et pour beaucoup ont fait des affaires. Comme quoi, les Puces, notamment celles de Bourgogne, ce n'est pas une question de temps, mais toujours une question d'offres et de l'intérêt qu'elles suscitent.

A ce chapitre, un qui a justement suscité de l'intérêt, c'est l'ami Didier qui devant une marmite grand format et fumante, attirant un bon nombre de curieux, a confectionné 50 kilos de boudin en exposant tous ses secrets, enfin presque, pour que cet incontournable produit lorsque « on tue l'cochon » régale tout le monde. Certains se sont installés à l'intérieur pour en faire leur midi, d'autres l'ont acheté « brut de marmite » pour le cuisiner chez eux, toujours est il que les 50 kilos n'ont pas fait long feu.

Du coté des papilles, RAS, du coté des exposants, pas mal, idem pour les visiteurs, finalement ce dimanche d'automne ne se sera pas si mal passé.

Dernière édition 2016 le 10 décembre prochain, on sera à 15 jours de Noël et il n'est pas exclu que lors des prochaines Puces un visiteur en tenue rouge et barbe blanche vienne y faire un détour....










Au loin, une marmitte fumante....

..un qui bosse et 2 qui regardent....










                 Conception & Design : Desilog ©