4 visiteur(s) connectés.    4833112 articles vu                   

l'AXOA s'invite aux Puces de Bourgogne...


 

On pouvait espérer que « l’été indien » aurait permis une édition d’octobre des « puces de Bourgogne du sud » le long de l’étang ce qui en aurait fait deux consécutives. Mais la fraîcheur du temps qui sévit actuellement et les autorisations ont eu raison de cet espoir. Les « Indiens » et la région n’en manque pas, retrouveront donc les puces à hauteur du « Mont’ch », un retour aux sources de l’événement mensuel.

Cette nouvelle édition devrait connaître son succès habituel puisque si la fraîcheur s’installe de plus en plus, le soleil lui, perdure et contribue à offrir des journées très agréables appréciées en premier lieu par les exposants dont on peu penser qu’ils viendront très nombreux.

Qui dit densité de l’offre dit forcément intérêt du public qui bien sur sera là pour ne pas passer à coté des bonnes affaires dont les « puces de Bourgogne » sont coutumières.

Énumérer ce qui sera proposé relève d’une mission impossible par contre, au plan du « bien manger » c’est beaucoup plus simple dans la mesure où pour chaque édition on retrouve les bases que sont les tripes et les entrecôtes charolaises-frites auxquelles viennent s’y ajouter chaque mois le « plat du jour ».

Après en septembre s’être « calquées » sur le nord du pays en proposant des moules-frites, les puces de Bourgogne dimanche prochain mettent cap au sud, même à l’extrême sud ouest de l’hexagone en proposant un « axoa » un met incontournable de la cuisine Basque.

Bœuf ou veau émincé, oignons, poivron rouge, piments verts, diverses aromates parmi lesquelles l’incontournable piment d’Espelette, en laissant la préparation mijoter environ 1 heure…. c’est le pays Basque dans votre assiette….

Je n’insiste pas plus et pour être assurés de passer une bonne journée, ce sera la direction du Bois-Bretoux qu’il faudra prendre dimanche.





                 Conception & Design : Desilog ©