7 visiteur(s) connectés.    4839516 articles vu                   

Libération de la ville. Pierre CORNELOUP témoigne.


 Lorsque Pierre CORNELOUP est présent à MONTCHANIN, sauf obligations, il ne manque jamais de se rendre au monument aux morts lorsqu'une cérémonie commémorative à lieu. Il s'en fait un devoir, par respect envers celles et ceux que les conflits ont entrainé dans la mort. Ca change par rapport à d'autres...

Rien donc d'anormal de le voir mardi passé, s'incliner devant le monument aux coté des 2 drapeaux et des quelques personnes présentes.

Pourtant, chaque année, l'anniversaire de la libération de la ville provoque chez l'ancien Maire un sentiment au dela de la gravité de la cérémonie, sans doute une joie rétrospective, puisque lui, avait 13 ans lorsque le maquis libéra la ville et qu'il a donc vécu l'événement.

Écoutons le !





                 Conception & Design : Desilog ©