5 visiteur(s) connectés.    4831663 articles vu                   

MSP: Au dela de ses réflexions, une idée novatrice de Pierre CORNELOUP.


 

Toutes considérations politiques mises à part, Pierre CORNELOUP le prédécesseur du Maire actuel à la mairie de MONTCHANIN aura marqué de son son empreinte l'histoire de la ville. Et si on devait extraire des nombreux investissements qui ont été réalisés durant ses 3 mandats à la tête de la commune, l'Espace Tuilerie, tant décrié par ce qui était son opposition actuellement au pouvoir est sans aucun doute le chantier qui aura marqué cette période.

Lorsque Pierre CORNELOUP prit les rênes de la ville, celle-ci avait une triste réputation à l'intérieur de l’hexagone et au delà des frontières du pays. En cause, la décharge voulue par la Municipalité FARASTIER dont la vocation initiale était l'enfouissement de déchets ménagers puis après l'accord de l'équipe de Pierre FOREST, prédécesseur de Pierre CORNELOUP d'une surface pouvant « accueillir » des produits dangereux type « SEVESO » dont chacun d'entre nous paye encore l'héritage. A chacun sa façon de marquer l'histoire....

Ceux qui comme moi, parcourent les stades, n'entendent que des éloges concernant la qualité des équipements sportifs . Les parents d'élèves du groupe Charles PERRAULT appréciant la modernité de l'école doivent savoir que bien qu'elle ait été inaugurée « en grandes pompes » par la première mouture des mandatures VERNOCHET, ne lui doit rien est qu'elle est bel et bien à mettre au crédit de la dernière équipe CORNELOUP.

De plus lorsque l'on sait, que l'ancien Maire avait comme point commun avec Steve MAC QUEEN d'être un chasseur de primes,mais lui dans le réel et non dans la fiction, et qu'il se faisait un devoir d'obtenir pour le moins 70% de subventions, à comparer avec les 24% pour la prochaine Maison de Santé Pluridisciplinaire, on peut donc logiquement penser, que Pierre CORNELOUP est un sage qui, en exerçant le pouvoir a veillé à préserver les conditions d'existence de ses concitoyens.

Les Anthropologues seront unanimes pour vous dire que même dans les tribus les plus éloignées de la civilisation moderne, les sages, on les consulte.... Certes Pierre CORNELOUP n'en demande pas tant, mais ça ne l'empêche pas de continuer à s’intéresser à sa ville et de réfléchir. Et, concernant la future maison de santé, bien des choses l'ont interpellé ce qui l'a conduit à écrire une lettre ouverte à Jean-Yves VERNOCHET, lettre adressée également au journal départemental institutionnel et à cminfos pour publication ainsi qu'à ses anciens adjoints siégeant dans deux entités différentes de l'opposition municipale pour information.


Pierre CORNELOUP

                                                                                          Montchanin, le 29 juin 20150,

50 rue Lamartine

71210- MONTCHANIN

03.85.78.49.49 - 06.80.00.48.68 –

- mail. lucie.corneloup@free.fr


Maire honoraire

Conseiller général honoraire

Chevalier de la Légion d'Honneur

                                                                Monsieur J.Y VERNOCHET

                                                                   Maire Conseiller Général

                                                                 MAIRIE de MONTCHANIN   

                                                                                              Montchanin, le 29 juin 20150,


- lettre ouverte


Objet – MAISON DE SANTE



Monsieur le Maire,



Je tiens à vous faire part, à nouveau, de mes réflexions quant au projet de réalisation d’une Maison de Santé sur notre ville et du coût de l’investissement financier à la charge de la Ville et de son incidence sur la fiscalité du contribuable.


Si je compare les deux dossiers menés par la SEMCODA : St Vallier déjà réalisé et celui du Creusot en projet (voir le journal du 29 juin), le reste, à charge pour les collectivités, est la mise à disposition du terrain par la ville de St Vallier et une partie de la Voirie par la C.U.C.M.


Endetter la ville de Montchanin par un prêt de 40 années avec intérêts composés alourdiront le capital emprunté, ce qui ne semble pas être le meilleur choix. Il est encore possible de revenir sur ce montage, de confier le dossier à la SEMCODA ou d’autres organismes habilités même si la réalisation à terme serait repoussée de quelques mois. La Ville n’ayant pas d’obligation d’être maître d’ouvrage sur un tel dossier.


Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en mes sentiments respectueux.



Pierre CORNELOUP

Maire.Conseiller Général honoraire





Copies à

-J.S.L – Mme Genevois – Mr Guiberteau – Montchanin-Infos -


Lire cette lettre m'a incité à rencontrer celui qui, il n'y a pas si longtemps siégeait encore au Conseil de l'Europe. Une visite très courtoise au domicile qu' il partage avec Lucie son épouse. Cette rencontre, entre deux personne, Pierre et moi à la culture politique diamétralement opposée contraste singulièrement avec ce qui suit.

J'ai en effet appris que depuis donc la date du 29 juin, ni Jean-Yves VERNOCHET, n'a eu la politesse de répondre, ni le journal départemental n'a publié ce courrier. Ce dernier point au demeurant n'a rien d'anormal et confirme que, concernant sa rubrique locale, la rédaction en chef de ce dernier ne doit être ni au CREUSOT ni à CHALON mais plutôt au 101 de l'avenue de la République... Quant à la politesse, c'est avant tout une question d'éducation. Ainsi,si dans un groupe il y a une ou des personnes que je ne désire pas saluer, je lance un bonjour à la cantonade ou je passe tout droit. Jean-Yves VERNOCHET mais pas que lui distribue les poignées de mains ….sauf à moi ce qui ne manque d'ailleurs pas d'en amuser quelques uns...

Le sujet était donc la MSP et en visionnant la vidéo ci jointe. Vous constaterez mais était il besoin de le préciser que Pierre CORNELOUP est depuis longtemps favorable à l'implantation d'une telle structure à MONTCHANIN même s'il réprouve le lieu où elle sera construite « beaucoup trop enclavé » indique t il ; « Il y avait bien d'autres endroits qui auraient pu être choisis », Parmi ceux-ci, l'ancien Maire évoque l'ancien terrain de rugby au quartier de la gare une surface suffisamment vaste pour créer le nombre de parking nécessaires au bon fonctionnement de l'établissement médical.

En outre, il désapprouve totalement le choix qu'à fait la commune d'être propriétaire des murs de la future MSP « ce qui n'est pas dans son rôle » et en cela il s'appuie sur un exemple concret celui de la commune de SAINT VALLIER et de son Maire Alain PHILIBERT et un second exemple en cours d'étude au CREUSOT ces deux villes confiant ou ayant confié la réalisation de leur MSP à un organisme spécialisé à qui ces deux villes n'ont fait que vendre les terrains nécessaires. Ainsi, contrairement à MONTCHANIN, les 20% représentant la TVA ne sont pas à la charge des contribuables...En cela, Pierre CORNELOUP démontre en prenant pour exemple deux villes à l'opposée de ses convictions personnelles que l'intérêt de ses concitoyens n'est pas une affaire de politique politicienne...

NDLR : A ce titre, si la future MSP est réputée desservir une population au delà de l'ancien Canton soit plus de 10 000 habitants la TVA non récupérable dont on ne connaîtra le montant final qu'à la fin du chantier sera payée par les seuls foyers fiscaux Montchaninois puisque c'est la commune qui est maître d’œuvre et a contracté un emprunt sur 40 ans....


Bien que désapprouvant le choix de l'implantation, Pierre CORNELOUP l'admet et je pourrais dire l'améliore dans le point actuellement le plus opaque celui des parkings. Et, le Maire et Conseiller Général honoraire émet l'idée d'acheter le vieil immeuble et à l'arrière les terrains jouxtant le centre administratif, puis d’abattre les bâtiments de l'ancien commerce « Pizzeria » ce qui apporterait un accès direct de la MSP à la contre allée le long de l'avenue de la République. ( NDLR : Cette solution n'obérerait pas la fiscalité des habitants ne serait-ce que du fait qu'avec un excédent budgétaire de 1.500.000 € sur le dernier exercice, l'auto financement est possible.)

Quant aux soi-disant créations d'emplois, l'ancien Maire préfère sourire....Mais ce qui le fait moins sourire est que certains médecins en premier lieu le sien expriment une certaine réticence pour rejoindre la MSP compte tenu des imbroglios nés au fil des semaines et entretenus par le Maire actuel autour de ce projet et les probables effets collatéraux néfastes à l'officine de Pharmacie d' ECUISSES.

Cette réflexion venant d'un homme dévoué à l'intérêt général méritait à mon sens d'être portée à la connaissance des Montchaninois.

Le 16 juillet 2016 à 15 heures 30

Hervé MICHALCZAK.











                 Conception & Design : Desilog ©