6 visiteur(s) connectés.    4839559 articles vu                   

Et si on parlait attractivité....?


 

Lors de la dernière séance de Conseil Municipal, aux détours de la question concernant le financement de la future Maison de santé, Yohann CASSIER premier Adjoint rebondissant sur les propos du Maire affirmant que 27 praticiens avaient donné leur accord pour y excercer fin 2017 voulu y voir l'expression de « l'attractivité de la ville.... »


Pour le commun des mortels, cela veut dire, des lieux à visiter et comme MONTCHANIN en est dépourvu, cela devait sans doute concerner un vrai bourdonnement généré par, à défaut de touristes, celui des Montchaninois arpentant les artères de la ville.

Cela m'a donc incité à descendre samedi de ma montagne pour profiter du dynamisme sous entendu par l'Adjoint lorsqu'il évoqua donc l'attractivité de MONTCHANIN. Et comme je me sépare rarement de mon appareil photo, je vous propose quelques clichés fixés samedi passé sur le coup de 17 h 15 sur ma carte mémoire.qui vous aideront à comprendre l'ampleur de cette attractivité boulversant totalement l'idée selon laquelle MONTCHANIN serait devenue une ville dortoir.

A l'examen de ceux ci, vous admettrez qu'en fait, MONTCHANIN est devenue une ville « parking » et qu'on l'a échappé belle concernant la future couverture médicale. Soit parce que les praticiens ont donné leur accord « sur papier » soit qu'ils ont parcouru le centre ville le mercredi matin durant le marché soit, parce qu'autre chose les a attirés comme par exemple le montant des loyers ou tout simplement qu'il n'en ont « rien à battre » en se disant : « là ou ailleurs.... ? ». Soit encore que le remarquable succès concernant la future MPS alors que les projets identiques dans la région peinent à trouver du personnel de santé n' est pour l'heure comment dire … ? qu'une vue de l'esprit.

Pour être honnête, si ces images vous font déduire que samedi à cette heure là, il n'y avait même pas « un chat » dans l'artère principale de la ville puisque comme ils avaient tous choisi de rester ronronner dans leur panière et que vous n'en verrez aucun, à l'aller, j'ai doublé « la pépite » à hauteur du bar restaurant « au Montchaninois » et au retour, croisé « Dédé » le Maire du quartier du bois bretoux qui, à vélo revenait de son jardin.

Comme en centre ville la plupart des commerces sont fermés, y compris, souvent les bars, habituels lieux de rencontres et de vie, la seule véritable attractivité se loge où on ne le soupçonnait pas, Et là, même s'il ne vous répondra pas,l'impoli, il convient de remercier Dieu puisqu'il s'agit de l'église qui elle, fait le plein..Démonstration Monsieur l'Adjoint, qu'il suffit d'y croire....

 
















                 Conception & Design : Desilog ©