9 visiteur(s) connectés.    4759412 articles vu                   

Belles surprises à l'arrêt de MONTCUQ...


 

Lorsque le 24 avril dernier, Jean-Michel CALDERON s'élança à pied en direction de BAGNERES de BIGORRE à 912 kilomètres d'ECUISSES, il n'ignorait pas que son périple serait emmaillé de surprises . La météo étant certainement 'élément pouvant réserver les plus marquantes puisque le Président du club OXYGENE s'apprêtait à traverse le massif central, confluent des vents venant des 4 points cardinaux et engendrant dans un sens comme de l'autre, des conditions les plus imprévisibles.

Le mot surprise est souvent acolé à deux adjectifs, bonne ou mauvaise et comme jusque là météo parlant il avait souvent été confronté à mauvaises, toutes les statistiques vous diront qu'il devait obligatoirement y en avoir des bonnes...

Le mot surprise par lui même dénote le coté imprévisible de l'événement et c'est lors de son étape à MONTCUQ que Jean-Michel y a été confronté.

En premier lieu, l'endroit avait été choisi par ses enfants pour lui rendre visite. Grande joie de notre randonneur, visite surprise ou prévue ? Seule la famille CALDERON peut répondre.

Et puis, il y a l'imprévu, ce à quoi on ne s'attend pas du tout et qui fait toujours chaud au cœur.

Et puisque j'en parle, au cœur de cette surprise, Annie COROTTE membre du club OXYGENE. Annie fut de longues années « instit » au groupe Paul LANGEVIN à MONTCHANIN. Elle est l'enseignante qui en mai 1991 s'embarqua avec sa classe en direction de l'INDIANA pour un séjour d'une quinzaine de jours.

A cette époque, le directeur du groupe était Emmanuel MILONAS apprécié par ses collègues, ses élèves et les parents notamment pour le « coup de jeune » qu'il insuffla afin de dépousièrer l'école de la République. Emmanuel est également un « fana » d'ondes courtes, il possède une licence de radio amateur F6ALB qui était à l'époque le seul moyen de communication à l'international len dehors du fax qui en était toujours à ses balbutiements.

La retraite venue, Emmanuel MILONAS rejoignit le LOT, un département où il habite toujours.

En liaison avec Annie COROTTE, il reçu il ya quelques jours un article estampillié cminfos decrivant le défit de Jean-Michel CALDERON et le planning de ses étapes. De ce dernier, l'ancien « instit » n'en avait sans doute jamais entendu parlé, mais un habitant d'ECUISSES, c'est autant un habitant de MONTCHANIN et dans le LOT, « ça ne peut se laisser passer » pensa Emmanuel.

Il fit en sorte d'entrer en contact avec le randonneur sans lui en dire tellement plus.

Mais pourquopi ai je ci dessus évoqué la passion d'Emmanuel pour la radio ? C'est que lorsque l'on parcours les ondes, il faut s'armer de patience pour contacter les coins les plus reculés de la planète, TIBET, PATAGONIE que sais je encore … ? Et

cette patience Emmanuel MILONAS l'a exprimé le 12 mai lorsque, après avoir roulé depuis son lieu de résidence et avoir ensuite repéré le camping car assurant la logistique de l'expédition, il attendit patiemment que Jean-Michel en sorte pour l'aborder et faire connaissance, « Je suis également marcheur et je parcours environ 50 kms par semaine » me confie t il dans le mail qu'il m'a envoyé le 12 mai dernier. «  Je l'ai accompagné durant environ 1 km jusqu' au véritable départ de la route de SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE avant de regagner ma voiture et rentrer chez moi » ajoute il.

Sans encore avoir recueilli la réaction de Jean-Michel CALDERON, il est aisé de penser combien il a apprécié cette visite surprise la meilleure preuve étant la photo jointe prise par l'ancien directeur d'école.

Sans parler de nostalgie, Emmanuel MILONAS est sensible à tout ce qui le rapproche se son ancienne ville preuve étant la conclusion de son message : « Bonjour depuis le LOT d'un toujours Montchaninois à un autre... » souhaitant par

ailleurs beaucoup de soleil pour Jean-Michel CALDERON « qui en aura bien besoin après une journée de pluie la veille »



                 Conception & Design : Desilog ©