5 visiteur(s) connectés.    4361681 articles vu                   

Décès d'Ernesto BRISTOT . L'hommage d'Yves FREVILLE.


Il y a dans la vie des moments que l’on n’est pas préparé à vivre et que l’on ne voudrait pas vivre. Celui-là en est un. Car aujourd’hui, je suis confronté à la mort. Au vide. Au néant. Nous, les gamins de ma génération, mais aussi de celle d’avant, et de celles d’après,  nous avons perdu notre ami.

Cet homme a toujours su rester jeune. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles nous nous sentions bien avec lui et nous lui étions si profondément attachés.

Nous lui avons toujours voué une grande admiration. Il incarnait naturellement pour moi la droiture, la sincérité, la franchise. Il était un honnête homme, au sens le plus noble du terme.

Et nous sommes confrontés à la mort. Aujourd’hui, nous sommes tous orphelins. Et pas seulement nous, les petits, pas seulement ses proches, sa vraie famille, ses amis, son entourage, mais aussi tous les membres de son autre famille, de son autre grande famille, celle de ce club de foot qu’il a fondé il y a plus d'un demi-siècle avec quelques autres passionnés, et dont il a été depuis, l’emblématique bénévole sans lequel nous nous serions bien souvent fourvoyés.

Trouvant toujours les mots justes, qu’il faille féliciter ou hausser le ton, rendre hommage ou remotiver, sa capacité à faire passer les messages a fait merveille durant des années. Son aura, son autorité naturelle lui ont permis de fédérer et de faire l’unanimité autour de lui dans toutes les circonstances. Toujours là pour tracer les terrains pendant des années, il est de ceux que l’on ne remplace pas.

Aujourd’hui, nos vies devraient se séparer. Mais il n’en sera jamais rien. Certes, nous ne vous verrons plus au stade au début du match, certes, vous ne viendrez plus a la buvette, mais vous resterez toujours présent dans le cœur de chacun d’entre nous.

Aujourd’hui, je vous dis merci Ernesto pour tous ce que vous avais fait pour l'Association Sportive d'Ecuisses.

Merci, et, non pas adieu, mais au revoir.

Yves ancien président de l'A.S.E

 



                 Conception & Design : Desilog ©