7 visiteur(s) connectés.    4839512 articles vu                   

Belle réussite des Puces de Bourgogne. Mais le bord de l'étang sans doute pas avant juin....


Cette édition d’avril des puces de Bourgogne semble augurer une belle saison. Dame météo en vidant la plupart du temps le ciel de nuages menaçants a, à l’évidence choisi son camp pour le reste de l’année et provoque un bel optimisme à l’approche de l’été.

Aussi, même si dimanche « le fond de l’air » le matin demeurait pour le moins rafraichissant, beaucoup n’ont pas hésité à se vêtir en manches courtes histoire d’entamer leur cure annuelle de bronzage qui devrait les amener au top du teint cuivré lorsque les Puces feront étape le long de l’étang de la muette.

Coté affaires, l’offre était dense et variée d’où un volume de ventes important pour le plus grand bonheur des exposants. Rien de surprenant lorsque l’on passe une belle journée en plain air, que l’on retrouve des amis exposants ou clients et que l’on rentre à la maison le porte monnaie plus lourd qu’à l’aller ?

Pour certains, qu’ils aient été d’un coté ou l’autre des étalages, ou qu’ils soient venus spécialement pour se mettre à table, la journée fut encore plus belle après avoir dégusté la queue de bœuf aux oignons et coriandre du jardin qui, après le passage des gastronomes se fit rare pour l’équipe qui l’avait regardé mijoter.

Bien entendu, les aficionados de l’événement ont déjà le regard tourné vers l’étang qui rehausse encore plus l’ambiance « vacances ». CARLOS lui, reste stoïque et prudent. « C’est prévu pour juin, car mai et les « saintes glaces » c’est un peu risqué » me confie t il.    































                 Conception & Design : Desilog ©