6 visiteur(s) connectés.    4831653 articles vu                   

Puces de Borgogne du Sud : Le vrai départ 2016 ?


Cette mouture de mars des Puces de Bourgogne du Sud a démontré mais ce n’est pas une nouvelle, que si le temps se montre clément, les personnes sont aussitôt prêtes à mettre « le nez dehors » qu’elles soient d’un coté ou de l’autre des étalages.

Dimanche certes, je n’ai croisé personne en « bras de chemise » ou en mini jupe, mais le public était bien là dès le matin et a pris beaucoup de plaisir à s’arrêter devant les nombreux « bancs » afin de fleurer la bonne affaire.

« Il n’y a guère que la pluie qui contraint les gens à rester chez eux » me dit CARLOS. « Lorsqu’il fait froid ou même lorsqu’il y a de la neige, tout le monde s’habille un peu plus et vient ».

Et il lui a fallu faire un bon bout de chemin pour « que la fête s’installe » totalement et  mettre le cap plein Est pour affecter des emplacements jusqu’à la rue de MÂCON. Dans ce contexte, autant la rue de la Paix que le devant de la Pharmacie et d’AUTOSUR était garnis et fréquenté par ce public dont on peut penser qu’il n’attendait que çà…

Signe des temps ou plutôt du temps à la veille de l’ouverture de la saison de jardinage, plusieurs stands proposèrent des outils pour que les potagers soient « nickel » durant les prochains mois et les légumes prolifiques. Mais personne n’ayant pensé à y adjoindre quelques litres « d’huile de coude », j’ai bien peur que, comme chez moi le jardinage ne permette pas qu’à la maison, on passe le prochain hiver.

Et je vous en parle chaque mois, les Puces mensuelles sont également sources de rendez-vous pour celles et ceux qui apprécient « le bien manger » à l’heure du « casse croûte » comme à celle du déjeuner. Les tripes, ont leurs habitués mais un peu plus tard, c’est le plat du jour qui est attendu. En ce mois de mars, c’était « cœur de veau en meurette » un met totalement nouveau. Alors ? « Pour un peu, j’en aurais manqué » affirme CARLOS visiblement très satisfait de l’accueil ayant été fait à cette assiette inédite.

Bon ! S’agissant d’un événement pour lequel la météo a une grande importance, on ne peut jurer de rien concernant l’année des Puce de Bourgogne mais après ce dernier dimanche, elle semble fort bien démarrer.





































                 Conception & Design : Desilog ©