5 visiteur(s) connectés.    4831666 articles vu                   

MPS : Un "Toubib" ne partageant pas ce qui est annoncé par le Maire.


« Monsieur MICHALCZAK, moi je ne sais pas faire le pain, je n ‘y connais rien en maçonnerie, pas plus qu’en plomberie et électricité, je bricole un peu mais je suis très loin de ce que font les professionnels, en fait,  je ne sais faire que mon métier… Et lui, il fait de la politique…»

Lui, c’est Jean-Yves VERNOCHET et la personne qui me dit cela, mon Médecin traitant. Mais, s’agissant d’une consultation privée et non pas d’une interview, la déontologie implique  que je protège son anonymat.

Il m’est arrivé dans le passé de développer tant bien que mal les arguments de la municipalité au travers de ce qui est dit lors des conseils municipaux, ou été dit à l’occasion des dernières réunions pré-électorales. Il m’est bien difficile de faire mieux  ne disposant pas de communiqués officiels puisque, vous le savez et bien qu’il s’en défende, je suis lu par le pouvoir en place, mais totalement boycotté par le même pouvoir concernant sa communication. La seule demande que j’ai faite ayant abouti au Tribunal administratif, la volonté de la municipalité est claire : « ne rien lui dire… ». Ainsi, ça lui est beaucoup plus facile de prétendre que je roule pour d’autres qui eux me communiquent leurs arguments leurs prises de positions et leurs suggestions.

C’est ainsi, qu’à plusieurs reprises et encore récemment vous avez pu prendre connaissance des arguments de l’UAMC  la composante la plus fournie de l’opposition municipale puisque la seconde, l’AMA qui souvent est plus opposée à la précédente qu’à la majorité municipale, me boycotte tout autant ce qui, au demeurant repose sur une certaine logique….

Aussi, la conversation que j’ai eu mardi passé avec mon Médecin n’engage que lui et non pas l’ensemble des professionnels de santé candidats pour s’installer à la MPS. Mais les confidences que le praticien m’a faites expriment le cri du coeur d’un médecin excédé par les décisions et les prises de position venues d’une personne, le Maire de MONTCHANIN  « qui n’y connait absolument  rien concernant les problèmes de santé et qui avance des énormités ». Ce qui suit démontre que le cheminement devant mener à l’ouverture de la maison de santé est loin d’être un long fleuve tranquille….

Mais revenons au fait ! Au départ, une consultation de routine puis, celle-ci étant de coté, rien n’empêchait donc la discussion. Et comme j’avais abordé le sujet de la Maison Pluridisciplinaire de Santé dans laquelle en principe il devrait emménager j’eu alors l’impression que j’avais mis le doigt sur un sujet sensible….

Pas vraiment joyeux le Docteur lorsqu’il me montre le dernier bulletin municipal de la ville de MONTCHANIN et plus précisément l’actualité de la MPS. Il est vrai que j’avais un peu ironisé en prétendant que le futur loyer fixé à 6.98€ le M2 qu’il serait amené à payer chaque comme l’ensemble des futurs locataires était peu onéreux, presque un cadeau…   « Ah ! » me dit-il, «mais il faut y ajouter les 3.34€ de frais de fonctionnement…. » Puis il embraye aussitôt « Là n’est pas le pire. Le Maire annonce que pour les locaux qui ne seront pas pourvus en praticiens, les loyers seraient pris en charge en partie par les autres….Me concernant il rêve ! Et il n’en est pas question. j’en ai d'ailleurs informé mes confrères. Par ailleurs, Il est également totalement exclu que je paye de la taxe foncière. C’est au propriétaire de la payer…. Dans le cas contraire, je reste où je suis et  la MPS, ce sera sans moi…. »

Bon, au premier abord, cela peut apparaître comme la réaction normale d’une personne, fusse t elle « toubib » qui n’apprécie pas que l’on touche à son portefeuille. Mais il n’y a pas que çà ! « Qu’est ce qu’il va raconter avec ses 50 créations d’emplois… ? Il est évident que tous ceux qui iront à la MPS emmèneront leur personnel… »

Le Médecin me montre alors la vue de dessus du futur site et pour ajouter : Vous avez vu les parkings ? J’ai compté, une soixantaine…Avec les praticiens et leur personnel, tous seront occupés…Où stationneront les personnes venant en consultation ou simplement prendre un rendez vous ? MONTCHANIN, c’est 600 cartes vitales qui circulent par jour (Ce nombre englobe les pharmacies, kinés dentistes etc….) Cela signifie tout de même qu’il faudra avoir de la place pour accueillir les patients… et le personnel. Moi, tourner une demi-heure autour de la MPS pour trouver une place ne m’intéresse pas…On nous dit d’aller nous garer sur le parking « Soula ». Mais c’est un espace privé et dans ces conditions, aucune compagnie d’assurance ne nous couvrira…»

Au départ, nous ne voulions pas que cette Maison Médicale soit construite ici. Mais des bâtons dans les roues nous ont été mis afin que nous n’ayons pas le terrain auquel nous aspirions (à proximité de KYRIAD) et ce d’autant plus facilement qu’il appartenait à la CCM et que, sans doute un hasard, le Maire de MONTCHANIN est l’un des Vice-présidents…

Plus inquiétant lorsque le Médecin aborde sa réflexion concernant la couverture médicale pour les années à venir. « Nous sommes actuellement 6 Médecins sur l’ancien canton de MONTCHANIN. Parmi nous 3 seront à la retraite dans les 5 ans. Qui viendra ou ne viendra pas ? Si nous restons plusieurs mois à 3, ce ne sera pas gérable. J’ai bien peur qu'au final, les contribuables Montchaninois aient à régler 3.500.000 euros…. »

NDLR : En préambule à ce qui suit, j’ai le souvenir d’une époque où  sur simple appel, le Médecin vous rendait visite à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Les épidémies étant beaucoup plus virulentes qu’aujourd’hui, il n’était pas rare que le médecin de famille et pourquoi ne pas le citer, le Docteur CHAMPLIAU venait visiter ses patients parfois plusieurs au sein de la même famille le matin, visite onéreuse s'il prescrivait un nouveau médicament et repassait l’après midi totalement gratuitement uniquement pour se rendre compte de l’évolution de l'état de santé des patients.

Aussi, la maison pluridisciplinaires de santé comme disait le regretté COLUCHE « moi, je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire… ».

Mais cela n’empêche pas que certaines choses m’interpellent. L’emplacement par exemple. Aucune vision depuis la route donc aucune vitrine. Enclavée dans une impasse, ce type de cadre de vie offert aux praticiens aide à comprendre que la majorité des jeunes « toubibs » choisisse la mer ou la montagne pour s’y installer.

Par ailleurs, il me revient en mémoire ce que Monsieur LAUREAU avait dit lors d’une réunion de quartier en gare à propos du projet initial des médecins qui aurait du être installé à proximité du rond point Jeanne-Rose. « On veut faire une maison grandiose ! Nous nous souhaitons quelque chose de plus modeste… » A quel niveau financier de l’investissement  l’Adjoint place –t-il aujourd’hui le grandiose, à quel niveau est le modeste ? 3.500.000 € est –ce ou non grandiose.. ?

MONTCHANIN a-t-il véritablement besoin d’une surface de santé de 1600 M 2 ? A la nouvelle MPS d'AUTUN 15000 habitants hors agglomération,  10 cabinets existent,  1 an après l’ouverture, 6 seulement sont occupés et aucun généraliste…A contrario, de nombreux praticiens de toutes disciplines ont porté de l’intérêt et ont emménagé dans la toute nouvelle MPS à SAINT VALLIER le Maire Monsieur PHILIBERT ayant eu l'intelligence d'y adjoindre une résidence pour personnes âgées. Qu’en sera-t-il à MONTCHANIN ? Pour l’heure, pas aussi simple de répondre sinon parce qui a été dévoilé, laboratoire, imagerie médicale. Toutefois, il est sinon probable tout au moins souhaitable qu’une fois sortie de terre, la bâtisse provoque un « flash » chez certains généralistes qui viendront s’y installer.

Mais une chose interpelle ! Sans rire, le Maire et dans la même phrase, avance que la facture s’élèvera aux alentours de 3.5139.912 € ce qui démontre qu’il ne connait pas le chiffre final mais qui ne peut être plus précis….On en est béat d’admiration … Sans doute son coté taquin…Bien plus grave, il ne sait pas si la commune pourra récupérer la TVA. A priori, après examen des textes, elle ne le pourra pas  puisqu’elle percevra des loyers. Tout le monde peut le vérifier  sur internet notamment à l’adresse : http://www.orne.gouv.fr/fonds-de-compensation-pour-la-tva-2016-a6682.html  et l’intervention du Député Christophe SIRUGUE s’annonce plutôt mal engagée. A moins que le pouvoir s'exonère de ce qui figure dans la loi....Ainsi le Maire se lance donc dans une opération à 20% près.... ,soit tout de même pratiquement 590.000€ . Une gestion comme il aime à le dire « en bon père de famille… ». Ceci, lors du débat d’orientation budgétaire n’a pas interpelé son Adjointe chargée des finances, puisqu’elle a  présenté un prévisionnel d’extinction de la dette sur 20 ans alors que le Maire indique que le prêt sera contracté sur 40 ans, un vrai record, avec ou sans MPS mais pas avec ou sans TVA….

H.M

 

Mais, comme le Maire le précise dans le bulletin : « Que chacun se rassure, nous rendrons des comptes, je rendrai des comptes. » avant d’ajouter : « Pour l’instant, le montant des travaux seuls est évalué à 2.480.000 € H.T. »

Le « pour l’instant » ne peut être plus précis (je plaisante...) et le Montchaninois lambda qu’être ainsi totalement rassuré…

Le 13 mars à 9 heures 55.

Hervé MICHALCZAK.

*  Vous pourrez observer un certain anachronisme dans l’esquisse de la future Maison de santé que propose le cabinet d’architecte et qui figure en couverture du magasine municipal. On peut en effet y voir sous un beau ciel bleu et au premier plan, une maman en robe d’été et sa fillette toute deux manches courtes, sur la gauche deux dames s’abritant sous un parapluie et une autre à droite à vélo en manteau d’hiver. Espérons que cette vue de l’esprit de son auteur ne se traduira pas dans les faits…



                 Conception & Design : Desilog ©