5 visiteur(s) connectés.    4831664 articles vu                   

Sortie des cartons du nouveau bureau de l'OMS, une grande épreuve sportive en juin prochain.


Au sein de chaque structure associative, une Présidence apporte toujours sa touche au fonctionnement de celle-ci. L’OMS semble devoir s’inscrire dans cette constatation si l’on en croit la première réunion de bureau présidée pour la première fois par Philippe MORELE depuis son élection lors de la dernière assemblée générale de l’Office.

L’ensemble du  bureau était donc au travail mercredi passé et il s’est réuni quasiment au complet, salle N° 8 sous la Mairie. Alors cette touche qui se profile ? Elle se résume en un mot, convivialité, cette première séance alliant travail, sérieux et bonne humeur.

En l’écrivant, je ne prétends aucunement « jeter une pierre » dans le jardin de Yoann CASSIER le précédent Président dont tout le monde a apprécié l’implication et la présence aux cotés des clubs et sans exclusive. Mais, c’est un autre fonctionnement qui se dessine et je pense que lui-même conviendra que la double casquette entre Présider l’OMS et être Adjoint chargé des sports n’était sans aucun doute pas toujours facile à coiffer. Non seulement par la somme de travail que cela impliquait mais aussi pour devoir défendre avec la même conviction, les aspirations des clubs tout en préservant les intérêts de la ville et donc des contribuables.

Le nouveau bureau dès son élection le soir de l’AG avait manifesté le souhait sinon de remplacer la seule manifestation de masse, la corrida de fin d’année qui pour l’heure est à ranger dans l’armoire aux souvenirs par quelque chose d’autre pouvant réunir et aussi mettre à contribution les clubs comme le fut durant quelques années le Triathlon.  

Sur la constatation qu’au plan de l’implication des structures associatives et de l’audience tant du coté des concurrents que du public les éditions ont remportées un grand succès, l’OMS se rapprochera de la formule en organisant en Juin prochain un « Aquathlon » comportant deux épreuves, nage et course à pied.

Le seul « bémol » semble t il concernant le triathlon était de « faire rester le public » sur place, celui-ci se concentrant principalement au moment du départ et de la remise des prix, suivant la proclamation des résultats. Afin de palier à cela le bureau indépendamment de l’épreuve sportive organisera « une bourse du sport » une sorte de brocante où chacun pourra vendre et acheter des équipements et plus généralement tout ce qui touche à la pratique sportive.

Désireux d’être véritablement à l’écoute des clubs et les faire participer au fonctionnement de l’OMS, il a également été décidé qu’en ce même mois de juin, une rencontre avec ceux-ci permettra de débattre des aspects positifs et négatifs de la saison sportive. On sera alors à la veille des vacances d’été le but étant que les observations permettent si nécessaire de « rectifier le tir » avant la rentrée de septembre.

J’aurais bien entendu l’occasion d’apporter des précisions d’ici le mois de juin puisque lors des prochaines semaines, l’équipe en place peaufinera la préparation de son projet.





                 Conception & Design : Desilog ©