4 visiteur(s) connectés.    4833111 articles vu                   

En prévision de l'ouverture samedi, l'AAPPMA a empoissoné le réservoir de la Muette.
ce sont 100 gks de truites qui ont été déversés.

Les mères de familles mais pas qu’elles, car s’agissant de poissons les messieurs sont souvent volontaires pour coiffer la toque de cuisinier, bref pour tout le monde, il y a nécessité d’ici demain de vérifier le stock des matières grasses. La raison en est simple, l’ouverture de la truite dès le prochain lever du soleil.

L’AAPPMA la FLOTTANTE soucieuse d’offrir à ses adhérents une ouverture prolifique a en effet déversé vendredi en fin de matinée 100 kgs de salmonidés au réservoir de la Muette soit environ 350 individus. A l’heure prévue, le camion de la pisciculture du val de saône était sur place pour transférer une partie de son chargement et, si on fait le compte, les truites pèsent donc en moyenne 300 grammes, juste ce qu’il faut pour garnir bien au-delà d’une dent creuse. Ce d’autant que quelques « mémères » de 400/500 grammes faisaient partie du lot.

L’ensemble des présents pour cet empoissonnement ponctuel a convenu que les poissons étaient particulièrement vifs et en bonne santé et qu’ils ne se laisseront pas prendre sans se défendre. Ainsi, pour Mesdames les truites et d’éventuels conjoints, il ne reste que peu de temps pour fonder une famille et la nuit risque d’être chaude avant que demain elles ne fassent connaissance avec le beurre clarifié à » la meunière… »

La météo s’annonçant printanière, il est prévisible qu’à la Muette, il ya aura du monde tant avec ceux qui investiront le pourtour de l’étang que ceux qui viendront voir ce qui s’y passe. Quant on aura précisé que les mises à l’eau se sont faites, coté lotissement et coté base de loisir, chacun aura donc sa chance de rentrer à midi avec du poisson.






Le Président MICONNET attentif durant l'opération.

DE bien beaux....

...poissons.

A l'eau....

...coté lotissement...

...et coté....

...base de loisirs.
                 Conception & Design : Desilog ©