5 visiteur(s) connectés.    4839500 articles vu                   

Une belle assistance pour l'atelier greffe des jardiniers de MONTCHANIN.


Le temps sévissant  actuellement sur notre région s’il n’est pas vraiment favorable aux activités de plein air l’est par contre tout à fait concernant les travaux au jardin, particulièrement ceux s’adressant aux arbres fruitiers  comme la taille ou la greffe qui, sauf cas particulier telles la taille en vert ou la greffe à l’écusson doivent être réalisées lorsque la sève n’est pas remontée dans les rameaux.

Mars est donc favorable quoique cette année, la clémence des températures fait qu’il n’y a guère de temps à perdre s’il on veut assurer les futures récoltes. Si, l’an passé, de l’avis général la météo a « pourri » les potagers, les fruits eux notamment au jardin de l’association ont été assez abondants et de bonne qualité nous confie Yvon VOISIN le Président.

Rien de bien étonnant si on suit les activités des jardiniers locaux et particulièrement de Bruno PETIT qui détient le savoir concernant «  la maintenance » des arbres fruitiers et qui connait tous les gestes qui lui permettraient presque de transformer une souche en arbre prolifique. C’est sans doute exagéré quoique…. ?

Samedi matin, Bruno était une nouvelle fois « aux manette » plutôt au couteau à greffer afin de transmettre à l’assistance ses connaissances concernant cette opération permettant sans avoir à investir dans l’achat d’arbres coûteux  d’obtenir à terme si, à la maison on possède les portes greffes  adéquats, des variétés  de pommes , de poires pour les « espèces » les plus courantes. Plus de 20 jardiniers amateurs ont suivi cette séance pédagogique une belle assistance et ils n’ont pas manqué de poser des questions et demander des précisions avant pour certains et contre une très faible somme se procurer les « greffons » qui, dans quelques années permettront à Madame de réaliser d’excellentes tartes, compotes et autres dessert issus du verger.

Lorsque les convives sans régaleront, c’est un peu à Bruno PETIT qu’ils le devront ce dernier ayant accumulé année après année une expérience faisant de lui un véritable expert comme peu d’associations en possède. Une telle assistance est tout, sauf un hasard et le 26 mars prochain lorsqu’il s’agira pour Bruno, de saisir le sécateur pour cette fois un atelier taille, il parait probable qu’une nouvelle fois de nombreux « élèves » suivront le professeur.




Un greffon, c'est combien ?

Comme à l'élysée (avant) le Président et la première dame de l'association...

Bruno PETIT, de la parole...

...à l'acte....
                 Conception & Design : Desilog ©