6 visiteur(s) connectés.    4834963 articles vu                   

Puces de Bourgogne : Pas si mal compte tenu du temps.


Vers 9 h 30 dimanche passé, il n’y avait guère que quelques inconditionnels des brocantes qui étaient présents aux Puces de Bourgogne et d’ailleurs n’eurent que peu de mètres à parcourir pour « faire le tour » de celle ci. A cette heure il n’y avait que 6 exposants qui avaient déballé et tous, un peu frigorifiés et abrités sous leurs parasols guettaient le client. Quelques autres, une dizaine nous dit CARLOS n’eurent pas la patience d’attendre et rentrèrent chez eux.

Sans bien évidemment que ce soit la grande foule, cette poignée d’exposants se montra assez satisfaite des affaires réalisées qui firent le bonheur  des visiteurs « de l’autre coté du comptoir…. »

D’autres, qui se sont montrés tous aussi satisfaits, ce sont dans l’ordre les habitués des tripes qui comme ils le font chaque mois, n’ont pas manqué l’occasion de se repaitre, dans une ambiance « entre amis » particulièrement joyeuse. Un peu plus tard, le dilemme a été pour celles et ceux ayant décidé de « zapper » le repas dominical à la maison pour s’attabler au « Mont’ch » et de choisir entre entrecôte charollaise et petit salé aux lentilles. Match indécis dont seul CARLOS peut connaître le vainqueur, mais qui lui a, nous dit il donné pleine satisfaction.

Dans un mois, le 13 mars date de la prochaine édition, on sera le 13 mars et à 8 jours du printemps et si la météo est du coté des organisateurs, peut être l’occasion de retrouver des Puces de Bourgogne d’une toute autre envergure drainant de nombreux visiteurs autour de stands installés de part et d’autre de l’avenue à moins que l’hiver qui n’a pas encore eu lieux n’en décide autrement…..



                 Conception & Design : Desilog ©