4 visiteur(s) connectés.    4833064 articles vu                   

Puces de Bourgogne : Que seraient les lentilles sans le petit salé...?


Février est gris et maussade comme l’avait été janvier et comme devrait l’être mars si bien sur, les giboulées sont au rendez vous. Rien n’est moins sur et si le temps actuel devait se poursuivre ce serait un hiver pourri sans gel et sans neige bien loin de ce qui était le quotidien il n’y a pas si longtemps, lorsque le mot saison avait encore un sens. Il est donc peu probable que l’on voit les habitants de la cité des quarts désirant se rendre ne serait ce qu’au bois bretoux prendre l’étang de MONTCHANIN comme raccourci et, à pied, traverser sur la, glace et en toute sécurité grâce à son épaisseur, comme cela était encore le cas dans les années 50/60.

Ce temps pourrait être un vrai casse tête pour certains « cuistots » ne pouvant mettre en adéquation météo et plat de résistance, mais pas pour la brigade du MONTCHANIN BAR qui, en proposant dimanche prochain « un petit salé aux lentilles » au plan du temps ménage « la chèvre et le chou » dans la mesure où cet incontournable plat de la cuisine française est tout autant apprécié lorsqu’il fait chaud ou lorsque le soleil brille.

De ce coté là, donc les habitués de cette bonne table en venant dimanche au bois bretoux, trouveront de quoi se régaler. Concernant les visiteurs, et surtout les exposants, c’est un peu plus aléatoires, les premiers venant souvent en fonction de la présence des seconds. On aurait, il y a quelques années, appelé çà  le bouche à oreille maintenant ça se nomme SMS et les plus courageux agissant de bon matin en éclaireurs ayant tôt fait d’avertir leurs proches.

Mais les « accros » des puces peuvent ils se permettre le luxe de passer à coté d’une ou de plusieurs bonnes affaires en ne se basant que sur l’avis d’un tiers n’ayant pas ciblé leurs envies et par voie de conséquences étant passé à coté de ce qui était recherché depuis des lustres ?

Certes non ! le mieux est tout de même d’aller voir soi même et de toutes les façons, des exposants il y en aura et comme chaque mois, bien des affaires seront à porté de mains et de porte monnaie.  Et si « bobonne » n’affiche pas un grand enthousiasme pour une sortie sous les nuages, rappelez-lui donc le petit salé aux lentilles…Il suffira ensuite de lui laisser le temps de se préparer . Mais ça risque d’être long…



                 Conception & Design : Desilog ©