10 visiteur(s) connectés.    4835005 articles vu                   

L'AG de "Carpe Passion 71 " révèle un vrai conflit de générations.
La colère des "Carpistes"

Le bassin de MONTCHANIN est un espace territorial où la pêche est on ne peut plus présente puisque de nombreux clubs existent dont les membres sont affiliés à l’AAPPMA locale, « LA FLOTTANTE » seule gestionnaire des plans d’eau étant mis à leur disposition.

C’est notamment vrai pour les pêcheurs de carpes, « CARPE PASSION 71 » qui, le 22 janvier dernier tenaient leur assemblée générale annuelle à laquelle assistaient une vingtaine de membres ainsi que deux représentants de « la maison mère » Pierre MICONNET et Robert DESBROSSES.

Sur le plan « carpistes » proprement dit, les voyants sont au vert puisque l’effectif est en constante progression à hauteur actuellement de 31 dont 11 enfants.

Le club a apporté son aide à LA FLOTTANTE en début d’année afin de procéder aux nettoyages des berges, puis sur un plan pêche proprement dit, il s’est rendu en avril à l’étang COPIN pour une sortie privée. Les liens sont solides avec le gestionnaire de cet étang privé puisque les « carpistes » Montchaninois s’y sont rendus également en septembre lorsque ce plan d’eau « bressan » à été vidangé. En août, l’enduro interne coté sud de l’étang de MONTCHANIN a une nouvelle fois connu un bon succès.

Depuis le début 2015, les membres du club peuvent revêtir une tenue club à l’effigie de ce dernier.

Depuis 2014, le club possède son site internet et les membres sont invités à le consulter le plus souvent possible car ils y trouverons des documents importants mais aussi les comptes rendus des réunions, le calendrier des activités et des photos souvenirs..  Pour cela se connecter à: http://carpepassion71.free.fr 

Au plan financier Rémy MAZEBURKA trésorier fait lecture du bilan 2015. Après l’examen des comptes, le bilan de la saison, laisse apparaitre un léger recul mais sans conséquence pour l’année 2016. La trésorerie du club est saine et permettra de réaliser des activités en 2016.      .

 

Agenda des projets 2016 / Agenda

 

Dimanche 28 février 2016 - Sortie au Salon International de la carpe à Montluçon (02) 

        

Mois de juin 2016 - Sortie annuelle du CLUB en Saône

 

Du vendredi 12 août au lundi 15 août 2016 : Enduro à l'étang de Montchanin (sous réserve d’acceptation)

 

Du vendredi 26 au dimanche 28 août : enduro interne à l’étang de la Muette (sous réserve d’acceptation)

 

Du vendredi 16 au dimanche 18 septembre : enduro interne à l’étang de la Muette (sous réserve d’acceptation)

 

Samedi 5 Novembre 2016 : Un repas est programmé pour fêter les 15 ans du club.

 

 

Jusque là, l’assemblée générale s’était déroulée dans la sérénité, mais tout sembla se gâter par la suite, sembla, car n’ayant pu être  présent, je fus alerté par un mail de Yannick MOREY, le Président des « carpistes » reçu quelques jours plus tard. S’agissant d’un conflit entre « CARPE PASSION 71 » et l’AAPPMA relatif à la pêche de nuit et n’étant donc pas présent et ne souhaitant pas que l’on me reproche une quelconque partialité, et malgré des rapports inexistants avec elle,  j’ai donc pris contact avec l’AAPPMA pour connaitre sa version des faits et j’ai été reçu vendredi 5 février au domicile du Président Pierre MICONNET en présence des 3 autres membres de la FLOTTANTE.   

De quoi s’agit il ?

Chacun sait désormais que la pêche de la carpe est autorisée la nuit suivant certains critères, réservoirs ou voie d’eau, parcours et dates. Tout cela fait l’objet d’une demande envoyée à l’AAPPMA seule décisionnaire pour donner ou non son accord sachant que cette pratique nocturne de la pêche ne concerne que les réservoirs de MONTCHANIN et LA CORNE AU VILLAIN.. pour l’année 2016, les dates ont donc été déposées mais seulement 50% d’entre elles concernant le réservoir de MONTCHANIN ont été validées par la FLOTTANTE. D’où une colère estimée légitime par les membres de « CARPE PASSION 71 » dès l’AG du 21 d’où des débats devenus très houleux.

La raison ? D’après Yannick MOREY, c’est une « poignée de pêcheurs de carnassiers qui réclament plus d’accès à « la presqu’ile » un lieu également apprécié des « carpistes ». Et il précise : «  Nous connaissons parfaitement les lieux et malheureusement les pêcheurs de carnassiers ne sont qu’une poignée à l’ouverture du carnassier autour de l’étang de MONTCHANIN et disparaissent presque complètement du plan d’eau le reste de l’année…Non parce que des « carpistes » sont présents mais parce qu’ils n’y vont que très peu par manque de poissons pêchés ».

« Leur philosophie de la pêche est très différente de la nôtre ! Ils prennent du poisson pour le consommer, alors que nous nos poissons après avoir été pris, sont pesés, photographiés éventuellement soignés et remis à l’eau » Yannick MOREY comme les autres membres de l’association estiment que les pêcheurs de carnassiers payent les frais de prélèvements non régulés et ils n’hésitent pas à parler de pillage. D’où ajoute t il « un nombre de pêcheurs et de cartes achetées en net baisse au sein de l’AAPPMA. »  Pour eux, la récente pratique du « No-Kill » parmi les pêcheurs de carnassiers peut aider au repeuplement mais il faudra du temps.

Poursuivant, Yannick MOREY démonte un argument lui ayant été opposé tendant à faire croire que la présence de silure serait une cause de la disparition des carnassiers. Le silure cohabite très bien avec les carnassiers « dans les espaces qui n’ont pas été trop « chapotés » par l’homme (DOUBS, SAÔNE etc…) et ce poisson offre au pêcheur d’énormes sensations par sa combativité qui attire notamment les jeunes pêcheurs. »

Et de pointer du doigts les choix de l’AAPPMA préférant « organiser des concours à la limite de la légalité » (Challenge du chat) « puisque le silure n’est pas un poisson nuisible » invitant ainsi les participant à tuer ces poissons, « un vrai carnage !» ajoute t il. Pour Yannick MOREY l’absence actuelle de carnassiers est la conséquence de prélèvements non régulés dans les années antérieures à 2000 ainsi qu’un cadre qui a perdu son coté naturel afin d’offrir aux touristes des lieux propres avec l’élimination des herbages qui étaient propices à la fraye.

Et il enfonce le clou en affirmant « A l’heure ou l’AAPPMA pleure le recul de ses sociétaires, elle attaque de plein fouet une branche pérenne de la pêche, les « carpistes » en leur supprimant 50% de leur parcours favoris. »  Et garçon habituellement très posé, il exprime sa colère en concluant : « Il est dommageable que des conseils d’administration d’une ancienne génération très peu représentée au bord de l’eau et souhaitant cependant garder leurs espaces favoris désertiques ne souhaitant pas l’évolution cette activité et détruisent petit à petit l’avenir de la pêche sportive à MONTCHANIN. »

Une lettre dénonçant la gestion de la pêche par l’AAPPMA sera envoyée à la fédération départementale.

Nous publierons en cours de semaine prochaine le point de vue de « LA FLOTTANTE »




Ambiance le long de l'étang.

A la tombée du jour.

Lever de soleil

Dame carpe retrouvera l'eau.
                 Conception & Design : Desilog ©