6 visiteur(s) connectés.    4702116 articles vu                   

Rugby: Minimum syndical pour les cadets.


A BUXY : MONTCHANIN – BUXY bat VESOUL – BESANCON 27 à 0. Mi temps 20 à 0. Temps chaud pelouse en excellent état. Arbitrage incohérent de Monsieur PECORA (Bourgogne).

Les points : 4 essais de GUECHE (4ème), JUSSELIN (20ème), GUARO (34ème), BENARD (36ème). 1 Pénalité (8ème) 2 transformations de FRIBOURG (34 et 36ème).

++++++++++++++++++++++++

Compte tenu des 71 points qu’ils avaient « passé » au même adversaire lors de la phase aller, on s’attendait sinon à un score du même tonneau, pour le moins beaucoup plus large. En effet dès la 36ème minute, l’affaire était dans le sac et le score déjà bouclé alors qu’il restait toute une mi temps pour amplifier la marque. A cela, plusieurs raisons à commencer par le fait que l’arrêt d’un mois en compétition  n’a pas été très bénéfique dans les conclusions au points que par 4 fois des ballons furent en première mi temps échappés dans, ou quasiment dans l’en but.  Bien souvent aussi la dernière supposée touche personnelle se devant victorieuse et, au final ne l’étant pas à pris le pas sur les 2 , 3 voir 4 contre 1 qui s’offraient. Point non négligeable également, le fait que même si l’équipe de Franche Comté ne s’est pas créer la moindre occasion, ne serait ce que sur des pénalités, elle s’est néanmoins montrée valeureuse et n’a jamais rien lâchée.

Mais, pour nous qui ne les mettons quasiment jamais en cause, on n saurait oublier l’arbitre, Monsieur PECORA d’un niveau lamentable à qui, si on devait lui offrir un  reclassement au cirque PINDER, ce serait plutôt dans le costume de ZAVATTA  que dans celui de Monsieur LOYAL. Bref, les jeunes quadricolores ont joué ce match sans gros souci, tranquille et un peu petit bras.

Est-ce le fait que simplement après 8 minutes de jeu, ils comptaient déjà 8 points à leur compteur après un premier essai de GUECHE et une pénalité de FRIBOURG qui leur fit entrevoir un parcours sans embuche ? Probablement tant il est vrai qu’ils eurent la main sur le ballon la majorité du temps mais que la rigueur défensive visiteuse aurait du leur ouvrir les yeux afin qu’ils n’oublient pas comme ils l’ont fait trop souvent les partenaires placés pour poursuivre les actions.
Aussi, les joueurs locaux, qui ont largement quadrié le terrain tant sur la longueur que la largeur démontrant ainsi, qu’au plan du physique ils étaient au point n’ont pas recueilli tous les fruits que ces efforts méritaient. La preuve ?  Malgré une débauche de ballons à exploité, ils leur fallu après leur premier essai, attendre la 20ème minute puis ensuite la 34ème pour que tour à tour JUSSELIN puis GUANO franchissent la ligne adverse. A 20 à 0 à la pause et l’arbitre n’ayant jusque là pas commencé son numéro, on pouvait malgré bien des lacunes entrevoir une sévère adition.

On le cru encore dès la reprise avec cette fois BENARD à la baguette et 7 points de plus dans l’escarcelle.  Ce sera pourtant le dernier mouvement positif, qui, déjà mais personne ne le savait encore arrêta le compteur. Soyons juste, les jeunes Buxyno-Montchaninois pour une reprise ont offert au public,  un bon match d’autant plus agréable à suivre qu’en face, on ne ferma jamais le jeu et que le temps était splendide. Cette victoire agrémentée du bonus offensif rempli totalement l’objectif fixé par les coachs, mais il faudra se montrer certainement beaucoup plus réaliste dans 8 jours à COUCHES.

Il se murmure que demain à BELLEGARDE, l’équipe « B » déclarerait forfait ce qui serait le second de la saison. Chacun en pensera ce qu’il voudra. Me concernant, plutôt que de dépenser temps et argent pour un non événement, je préfère rester « at home ». Pas sans doute de quoi effrayer mes 1453 lecteurs qui dimanche passé ont suivi mon reportage sur le match perdu contre BESANCON et qui, demain  retrouveront une analyse après le match à BELLEGARDE.





































                 Conception & Design : Desilog ©