3 visiteur(s) connectés.    4764708 articles vu                   

Saint Eusèbe : A la FNACA, une raclette pour bien démarrer 2016.


« Au revoir » huitres foie gras ou escargots, « bonjour » jambon, saucisson et mortadelle ! avec en outre, la galette se substituant à la buche. Une quinzaine après les festivités de fin d’année, les anciens d’AFN n’ont pas perdu l’appétit en faisant honneur à une copieuse mais vraiment très copieuse raclette…

Vous l’aurez compris, les membres de la section FNACA de SAINT EUSEBE n’ont pas attendu que ce mois de janvier se poursuive à son terme avant de se retrouver à la salle polyvalente pour la présentation des vœux  d’autant plus agréables que les dames, en nombre avaient, elles aussi honoré le rendez-vous. Toutes et tous ayant bravé un temps à ne pas mettre un castor dehors, ils étaient près de 25 à s’être installés autour de la longue table. Les dames à une extrémité et de l’autres les messieurs cette disposition n’étant pas une quelconque question de hiérarchie mais bien sur d’affinités. Les centres d’intérêts et les discussions ne sont, ça ne surprendra personne pas toujours les mêmes. Du coté messieurs, en bonne pipelette que je suis, je n’ai pas été le dernier à alimenter la conversation la partageant en commun entre « copains », histoire comme chaque année de « refaire le monde » avec, comme le « porte drapeau » l’évocation « du bon vieux temps » et bien sur, de nombreux éclats de rire, surtout lorsque « DD » s’est fendu d’un « celle là, vous en aviez déjà parlé l’année dernière…. »

Avec la raclette, c’est souvent : « encore une petite tranche… » et la gourmandise faisant effet, on se trouve repu plus que de coutume…Mais à SAINT EUSEBE avec la FNACA faute comme le dit la pub « de laisser une petite place pour le fromage » qui est partie intégrante de la raclette, dames et messieurs en laissèrent pour la galette… On ne pouvait bien sur passer à coté de l’épiphanie autres moments de rires et de fantaisie mettant un terme bon enfant à une soirée permettant de bien démarrer 2016. Aussi, tout le monde pensa  que « c’était encore un peu tôt » lorsqu’il fallu reprendre le parapluie…






Le Président a géré les rallonges...(électriques)

Daniel, il vous refait l'histoire.....de la PANHARD....
                 Conception & Design : Desilog ©