13 visiteur(s) connectés.    4762144 articles vu                   

Randonneurs de MONTFLEURI : Seuls mots d'ordre, de belles sorties et bien "rigoler"....
Tous les feux sont au vert.

C’est une année 2016 qui ne pouvait mieux démarrer pour les Randonneurs de Montfleuri qui, mercredi en milieu d’après midi à la salle des associations, ont tenu leur toute première réunion de la nouvelle année. La raison ? ou plutôt les raisons ?

Déjà, la présence d’une bonne trentaine de membres  ne pouvait que ravir le nouveau bureau issu de la dernière assemblée générale. Mais concernant les randonneurs Saint Eusébois, ce n’est pas véritablement un scoop, une salle bien garnie étant sinon le lot quotidien, tout au moins une affaire courante.

Ensuite, la présence d’Alain BALLOT le Maire du village venu, certes comme élu mais plus certainement comme membre du club puisqu’il l’a rejoint à la dite AG.

Et d’autres motifs de satisfaction sont venus s’y ajouter donnant un surplus de tonus à Henri GREUZARD le nouveau Président, pas vraiment stressé, mais prenant quelques précautions avant ses premières paroles, confiant à l’assistance que pour lui, parler en public ne constituait pas un exercice habituel. Alors parmi ces satisfactions, il convient aussi, de mettre en exergue le fait que l’effectif des Randonneurs s’étoffe et devrait atteindre 35, bien qu’on ne puisse dire que cela est du à l’arrivée de plus jeunes « cyclos », comme le souhaitaient les derniers Présidents et Présidente. Au fond, voir arriver de nouveaux membres de mêmes tranches d’âges, témoigne de la notoriété rayonnante du club, dont la convivialité est enviée et qui ainsi, recueille les justes fruits de celle-ci.

A ce titre, les propos d’Henri GREUZARD ne laissent planer aucun doute sur la pérennisation de l’état d’esprit qui anime le club. En effet, après avoir présenté ses vœux et remercier l’assistance, il l’a martelé tout au long d’une réunion qui eut en préambule les souhaits que chacun adressa aux autres membres, soucieux de demander si cette fin d’année 2015 s’était bien passée et si la santé était au rendez vous.

Le programme à venir.

Pour entrer « dans le dur » comprenez par là, le programme qui attend les membres du club au cours de ces prochains mois, le Président aborda la « marche des retrouvailles » proposant à l’assistance qu’elle se déroule à NOLAY, ce qui avait été envisagé il y a deux ans mais qui n’avait pu se faire faute de restaurant disponible. On ne saurait en effet  « randonner » avec le même plaisir s’il n’y avait aussi les plaisirs de la table…C’est une marche qui avait été reconnue par Gérard MARTIN et Gérard CHACHUAT et jugée de difficulté moyenne, tout à fait ce qu’il convient pour une reprise. La date est fixée au 14 février, et en dehors de la randonnée pédestre, la potée sera au rendez-vous. Avec déjà plus de 25 volontaires s’étant manifestés sur place, on tenait là un nouveau motif de satisfaction. Le lecteur peut noter que la date limite d’inscription est fixée au 4 février.

Autre rendez-vous, celui là typiquement cyclotouriste, la semaine à vélo  entre le 6 et le 13 juin. C’est COLLONGES LA ROUGE en Corrèze près de SARLAT, qui accueillera les randonneurs. Pour y être déjà allé, Henri GREUZARD confie que cette région est magnifique et s’inscrit dans ce que tout cyclotouriste attend que ce soit en vestiges, paysages et ce qui ne gâte rien des routes d’une très bonne qualité sur lesquelles il est agréable de circuler. Le prix du séjour est de 414,70€ par personne étant entendu que ceux désirant régler en plusieurs fois pourront le faire la seule obligation étant que tout soit soldé au plus tard le 6 mai. Déjà de nombreux sociétaires ont donné leur accord, mais sachant que « plus on est de fou, plus on rit », les inscriptions courent toujours.

A ce sujet, Jean-Paul LAROZE, a tenu à insister sur les mesures de sécurité à prendre lorsque l’on circule en « peloton » surtout sur des routes étroites. Deux de front est toléré, mais il faut savoir que les véhicules qui doublent doivent respecter une distance de 1,50 mètre. Le port du casque va de soi tout comme les « chasubles fluo » mais il est également nécessaire d’avoir avec soi, licence, assurance et groupe sanguin.   

Au plan administratif, il n’y aura plus de structure « Bourguignonne » remplacée par « Bourgogne – Franche Comté ». Déjà, il a été constaté que les effectifs sont à la baisse, contrairement donc au club de » SAINT EUSEBE ce qui fait dire à Henri GREUZARD   « Les Randonneurs de Monfleuri prennent du galon…». Sa volonté de faire  de belles sorties  rigoler et maintenir la bonne humeur est à l’évidence un des crédos du Président et de ceux qui l’entourent, une autre volonté étant de faire participer au maximum l’ensemble des membres du club.  Ainsi le souhait de recevoir les idées de tous est vivement ressenti : « Vous soumettez vos idées, on les met sur la table, on fait conjointement le tri et on regarde si elles sont dans les moyens du club. Si vous n’osez pas vous exprimer en public, un petit mail fera l’affaire…Ce club est l’affaire de tous… »

Quelqu’un souhaite en dehors des deux jours hebdomadaires, une sortie plus formelle une fois par mois afin de « booster » la convivialité. Marc NAIGEON évoque pour les beaux jours des sorties sur la journée de 100,120 kilomètres avec arrêt à midi ce qui permettrait d’accroitre l’attrait touristique et d’avant tout, « rouler pour être ensemble pas pour aligner les kilomètres. ». Cette suggestion rejoint un peu celle du Président envisageant un peu sur le modèle de COLLONGES LA ROUGE d’organiser des sorties en Saône et Loire ou en Bourgogne, sur 3,4 jours avec un éventuel hébergement sous toile.

La semaine fédérale aura lieu à DIJON, mais les « cyclos » ne franchiront pas la frontière départementale, le Préfet de SAÔNE et LOIRE considérant qu’il s’agit d’une course ??? s’y opposant…

Peu avant de conclure, l’assistance à écouté attentivement une sociétaire depuis 3 ans  qui a présenté un « candidat membre » malvoyant ce qui nécessite la maitrise du tandem afin de le « piloter ». De nombreuses questions leur ont été posé et la sociétaire ayant indiqué qu’elle assurait la formation de « pilote », aussi bien Jean-Paul LAROZE qu’Henri GREUZARD se sont montrés enthousiastes et sont prêts palier au handicap de ce peut-être futur adhérent qui aura une licence lui permettant d’être accueilli 3 fois , ce qui lui permettra de juger s’il doit rejoindre le club.

On en avait donc terminé de cette première réunion 2016 ? Pas tout à fait, puisque, en cette période d’Epiphanie on ne pouvait repartir sans bien sur, évoquer les rois mages, mais surtout déguster des tranches de galettes d’autant plus savoureuses que l’ami PERRIN, « la puce » offrait « sa tournée » histoire de fêter son anniversaire….Et avec « un p’tit coup de cidre…. », il n’y a pas meilleure conclusion…




Un bureau à l'écoute de tous.

Le Maire aurait il trouvé une source ?

Ca sent la galette....

...et elle arrive....
                 Conception & Design : Desilog ©