9 visiteur(s) connectés.    4653405 articles vu                   

LE PULEY : Moins OURS qu'il n'y parait....
L'étonnante sculpture d'un tout jeune artiste.

Les grands espaces environnant en moins, la sortie du petit village du PULEY avec sa scierie sur la droite aurait presque des allures de CANADA ou d’ALASKA. Il ne manque plus que la faune ou plutôt, il manquait….aussi, prudence….

C’est vrai, qu’à cet endroit, un léger virage implique de faire attention mais, devant la scierie et à votre droite un superbe GRIZZLY rentrant de la pêche au saumon et qui plus est, s’y étant rendu avec son petit, vu sa couleur et en pleine nuit, rien de bien rassurant. Pourtant comme pour la famille cminfos ce vendredi, aucun risque de tomber sous les massives griffes du plantigrade de près de 3 mètres de haut. Par contre, il est certain que vous tomberez sous son charme…

« C’est la taille réelle de l’animal » nous confie Francis PERRET, le jeune artiste de 20 ans qui vient de réaliser sa toute première œuvre dans une pièce de séquoia d’environ 1mètre 50 de diamètre l’ensemble étant « taillé dans la masse ».

Francis habite au Martrat commune de MARCILLY LES BUXY et a toujours été passionné par le dessin et le bois ce dernier point étant sans doute un héritage venu de « papa » qui lui, dans le cadre de son métier, n’hésite pas à grimper dans les arbres. L’ « ado » a ensuite intégré une école à CHATEAU CHINON pour y apprendre, la sculpture, la marqueterie et le tournage sur bois. Mais l’artiste ne nie pas qu’au départ, c’est ses dispositions pour le dessin  qui l’on conduit là où il en est aujourd’hui et par cette première œuvre étant également une première commande lui ouvre une prometteuse carrière d’artiste.

« Cette commande était également un premier vrai challenge » nous confie le jeune artiste qui, par ailleurs, passion du dessin oblige, travaille actuellement sur un projet de « BD ». « Avec un socle de 50 centimètres, c’est une grume de 3 mètres 40 qui restera sur place. Cela a nécessité 8 jours de préparation avec la réalisation d’un moule à l’échelle  1/8ème, précédent 15 jours de sculpture. »

Comme nos photos jointes vous le démontreront, aucun détail n’a été négligé que ce soit au niveau de la gueule de maman ours et de sa proie, de « bébé » ourson  mais, plus réaliste, le pelage des deux animaux qu’une de nos photos vous fera découvrir et en même temps mesurer la valeur du travail de Francis.

C’est véritablement du grand art qui nait là, à notre porte et qui devrait attirer le regard aussi bien de particuliers désirant orner leur propriété d’une touche originale, les communes dans le cadre de manifestations méritant un « spot » particulier et bien d’autres raisons pour s’adresser à Francis qui sera à l’écoute de tous car, que personne ne s’y trompe l’ours d’aujourd’hui  peut être un tout autre animal , personnages ou autres créations demain.

Deux possibilités pour le contacter :

06.89.10.71.68 par téléphone ou francisperret123@gmail.com par email.

Pour conclure, la réflexion d’un de nos amis rugbyman ayant vu la sculpture : « c’est tellement sympa de voir des jeunes réaliser cela plutôt que de bruler des voitures… »




Le saumon en mauvaise posture.

Admirez la finesse du pelage....

...et de l'Ourson.
                 Conception & Design : Desilog ©