9 visiteur(s) connectés.    4653413 articles vu                   

Dimanche, on vote....


Décidément, nos hommes et femmes politiques, n’ont vraiment rien compris. C’est la grande panique dans tous les appareils politiques, sauf dans celui du FN à la veille du premier tour des régionales. Le parti de Marine LE PEN, déjà scrutins après scrutins en hausse constante serait dimanche prochain le premier parti de France et en position d’emporter quelques régions au soir du second tour. En quelque sorte, le parti d’extrême droite est devenu la fameuse « force tranquille «  qui avait porté MITTERRAND au pouvoir en 1981, bénéficiant s’il on peut dire de « l’effet attentats » ce qui, par ailleurs lui permet de poursuivre son amalgame style les immigrés sont sâles, coûtent chers, « piques » le travail des Français, vous connaissez la suite….

Et qu’observe t on ? Des élus pris de panique, se succédant sur les plateaux de télé pour , en gros expliquer qu’ils sont prêts pour le second tour et au nom de la république, à s’allier avec qui le voudra pour faire barrage au FN, mais tout de même sans abandonner  lorsqu’ils en ont un, leur « leader ship », « faut pas déconner tout de même…. »

Ces petits arrangements entre amis, qui font croire qu’ils s’étripent devant les caméras de télé mais qui en fait, se retrouvent dans les sauteries à consommer ensemble champagne, foie gras et petits fours ne feront, si çà marchent que repousser l’échéance ou Marine LE PEN qui, déjà n’a même plus besoin de faire campagne vers une inéluctable majorité absolue dans le pays.

Comment voulez-vous qu’il en soit autrement, lorsqu’un pays, n’est pas capable de donner du travail à ses ressortissants, spolie ses retraités, démantèles ses hôpitaux et ses universités, et demande aux salariés s’ils veulent gagner plus de travailler plus, y compris les dimanches et jours de fêtes, balayant ainsi l’aspiration de tous à, un à deux jours par semaine à simplement vivre en famille ? En plus, ces élus, au pouvoir aujourd’hui et ceux qui l’étaient hier, ne tiennent ou n’ont tenu quasiment aucune de leurs promesses, ni concernant le logement social, ni le chômage, ni les déficits. Comment voulez vous que les milieux  populaires, qui, constituent la frange la plus importante de l’électorat, observant que les plus riches sont toujours mieux servis au détriment des autres n’aillent pas, quitte à se réveiller plus tard avec  « la gueule de bois » aller voir vers ceux n’ayant jamais exercé le pouvoir ?

Lorsque la France, était encore un pays colonialiste et que notamment Algériens, Marocains et Tunisiens étaient des ressortissants Français , y compris après les 10 à 20 années ayant suivi leur indépendance et donc qu’on les croisait journellement, lorsqu’elle accueillit, Polonais, Italiens, Espagnols, Portugais et bien d’autres, disait-on que ces immigrés prenaient la place des Français dans les entreprises et sur les chantiers ?

Comment voulez vous qu’un jeune, y compris de plus en plus de Français de souche, aspirant à avoir, un travail, un foyer, une voiture, les moyens de s’offrir de temps en temps des loisirs ou simplement de fonder une famille et n’ayant aucune perspective ne cède pas aux chimères d’une vie meilleures sur terre ou dans l’au delà, comme le lui promet DAESCH apportant ainsi de l’eau au moulin Lepéniste ?

 Pourquoi voulez vous que des jeunes, aspirants initialement à ne rester que Français et voyant leur Président prendre la posture du chevalier blanc, décidant compte tenu des finances publiques d’aller à crédit bombarder la SYRIE plutôt que de résoudre leurs propres situations n’aient pas l’envie de suivre ces nouveaux messies cagoulés ?

Comment croire un Président nous ayant expliqué que bombarder l’état islamique était ce qu’il fallait faire pour éviter que les terroristes ne viennent dans l’hexagone accomplir leur sombre et criminelle  besogne, après les attentats à CHARLI HEBDO et ceux du BATACLAN ?

Pourquoi voudriez vous croire que les forces de l’ordre comme on nous l’explique, soient particulièrement efficaces alors que la nuit même des attentats et alors que les frontières étaient soi disant fermées depuis 0 h 30, moins de  5 heures plus tard elles laissent rentrer en BELGIQUE l’un des cerveaux toujours recherché ?

Comment faire confiance à ce Président, ce premier Ministre et ce Ministre de l’intérieur affirmant l’imperméabilité de ces frontières alors qu’une équipe de télévision du « Petit Journal » à franchi celle avec la BELGIQUE à 24 reprises et dans les deux sens sans avoir été contrôlée, ce que France 2 a également démontré ?

Comment en est on arrivé à  banaliser la fameuse courbe du chômage qu’ HOLLANDE avait prévu d’inverser en décembre 2013 qui, en avril passé avait progressé de 21% depuis la prise de fonction de « moi Président » et qui vient de bondir de 1,2% en Octobre ? faisant dire à la Ministre en charge de l’emploi « qu’elle espérait qu’il redescendrait en 2016 », ce seul verbe permettant de mettre en exergue son niveau de confiance et son degré d’incompétence ?

Pendant qu’on laisse assassiner notre jeunesse et qu’on « l’envoie » de fait, prendre les armes contre son propre pays, les élus en sont toujours à leurs petits calculs destinés à savoir comment par des alliances de circonstances et sous le prétexte d’empêcher le FN de s’emparer de structures territoriales ils pourraient préserver leur pré carré,  les avantages qui vont avec et une part de gâteau la plus grosse possible.

S’appuyant sur le fait que l’emploi devenu rare de manière pérenne, les Français habituellement turbulents ne bougent plus un petit doigt, ceux se prétendant de gauche et ayant mis en application les mesures dont la droite « Sarkosyste » rêvait sauvent avant tout, ce qu’ils peuvent de leur situation avant de quitter voir être passés par-dessus le bord du bateau en 2017. Incapable de redresser le pays, HOLLANDE prêtant diriger le monde faisant un pas en avant et gonflant ses biceps devant POUTINE avec l’UKRAINE et les « MISTRAL » et même pas penaud un pas en arrière  pour lui demander récemment, de l’aide pour bombarder la SYRIE. Sur quelles bases peut on donc reconduire cette classe politique qui se targue de vouloir servir la nation et qui avant tout, se sert elle-même quitte à toutes les compromissions … ?



                 Conception & Design : Desilog ©