1 visiteur(s) connectés.    4648086 articles vu                   

4ème trail du Tunnel: Victoire de Rudy BLONDEAU devant Cédric BERNETTES.
A près de 14 kilomètres heures malgré la chaleur.

Avec plus de 100 coureurs, « lâchés » sur un tout nouvel itinéraire conservant bien entendu sa raison d’être, le passage du tunnel de POLUZOT, le trail, 4ème du nom organisé par OXYGENE a démontré une fois encore l’intérêt qu’il suscite pour celles et ceux désirant, pour certains simplement 1 fois l’an, aller au bout d’eux-mêmes. L’une des preuves en est sans doute que les clubs sont finalement peu représentés et que la majorité des concurrents viennent le long des berges de l’étang de manière individuelle faisant passer l’événement du résultat sportif à une vraie fête populaire de la course à pieds.

Ainsi, dans l’extrait de classement ci-dessous, les « individuels » constituent le très gros contingent 15, sur 25 répertoriés et cela reste constant tout au long du palmarès.

C’est Rudy BLONDEAU un trentenaire qui s’est montré le plus rapide. Mais cela s’est joué au sprint puisque simplement 4 secondes le sépare de Cédric BERNETTES de 5 ans son ainé. Ces deux « anciens » ont pris le meilleur sur Gaëtan BERNARD un « jeunot » de 19 ans, ces 3 compétiteurs ayant été les seuls à  dépasser  la moyenne de 13 kilomètres/heure, Rudy et Cédric tutoyant même les 14 kms/h.

Coté local, Noël GIRARDIN a une nouvelle fois démontré que le « poids des ans » n’avait que peu d’emprise sur lui, sa volonté l’amenant à une place dans le « TOP 15 » avec plus de 11 kilomètres/heure de moyenne. Sylvain CALDERON rate le « top 20 » pour 2 places, mais était ce vraiment le but recherché ? Quant au « papy » Jean-Yves SAGON, il est certes, en queue de classement mais il laisse 5 concurrents derrière lui, toutes et tous plus jeunes.

Et chez les dames,   Cécile GONNEAU une quadragénaire venue de SENNECEY devance Charline CARTIER de pratiquement 30 ans sa cadette, et Katty KERROUM également de SENNECEY.

Par cette chaleur légèrement atténuée peu avant le départ par un ciel légèrement menaçant, la centaine de participant est à mettre à l’honneur car, ça n’était pas évident de s’élancer pour un aussi long périple, une vingtaine de kilomètres avec tout de même une ascension compte tenu de la température épuisante vers SAINT MARTIN D’AUXY ne compensant pas vraiment la fraicheur du tunnel.

De leur coté, les randonneurs ont du eux aussi affronter la chaleur mais les objectifs n’étaient pas les mêmes. Néanmoins, dans un cas comme dans l’autre les ravitaillements ont été les bienvenus même si coté coureurs, peu d’entre eux  prirent le temps de s’y attarder.

Au moment des récompenses, les efforts et la souffrance étaient déjà oubliés, l’équipe d’OXYGENE qui, pour l’occasion a mobilisé une cinquantaine de ses sociétaires, tous biens occupés, en profitant également pour elle aussi récupérer dans une ambiance bonne enfant dont elle est coutumière.






Le Président....

micro en mains.











Monsieur pose avec les dames....

...et Madame avec les Messieurs.

Le Podium...

...dames.





Le podium Messieurs.






                 Conception & Design : Desilog ©